Les Suisses ne se sont pas contentés de créer un blog à Bondy, lequel a plus fait parler de la ville en six mois dans la presse française que durant les décennies précédentes. Ils ont aussi lancé une montre spéciale pour la Seine-Saint-Denis, que nous vous laissons admirer ci-contre. C’est le joaillier Roger  Dubuis, installé à Meyrin, dans la banlieue de Genève, qui a eu cette délicate attention pour les banlieues de l’est parisien. Sa nouvelle collection « Toomuch » porte en effet haut le matricule de notre département, en chiffres incrustés de diamants. La série est limitée à 888 exemplaires, ce qui est un peu dommage puisque les habitants de Bondy, pour ne prendre qu’eux, sont déjà 54’000 à en croire le décompte privé du maire.

La boîte de ce petit bijou est d’or gris 18 carats, poli et satiné. Les lunettes et les cornes sont serties de diamants. Le cadran est de nacre blanche, le cœur et la larme sont sertis et pavés de rubis. Ces montres sont étanches jusqu’à 30 mètres, ce qui devrait suffire pour le canal de l’Ourcq. Le bracelet est lui aussi d’or gris serti de diamants. Le prix ? Il n’est pas communiqué, mais le modèle précédent de la collection « TooMuch », qui ne comportait que la moitié des pierres précieuses de celui-ci, était vendu à 21’500 dollars. Soyons francs : même en Suisse, ce genre de montre est surnommé Bling Bling, parce qu’à part donner l’heure, sa fonction principale est de taper dans l’œil.

Mohamed Hamidi

Articles liés

  • Qui sont les femmes derrière les “salons de beauté indiens” ?

    Les salons de "beauté indiens" fleurissent dans les quartiers depuis de nombreuses années. Mais derrière les portes de ces instituts, se cachent des modèles de féminisme et d'entrepreneuriat issu de la diaspora pakistanaise, indienne ou népalaise. Amina Lahmar a franchi le pas de plusieurs établissements pour écouter une autre histoire de l'immigration en France. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 26/01/2022
  • Précarité menstruelle : à Grigny, on veut « changer les règles »

    Au cours de l’année 2021, la ville de Grigny, dans l’Essonne, a mis en place des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques. Cette initiative s’accompagne d’une politique teintée d’actions de sensibilisation pour lutter contre le tabou des règles. Cécile Raoul a rencontré les concernées de la précarité menstruelle. Reportage.

    Par Cécile Raoul
    Le 18/01/2022
  • Père Jean-Luc Ferstler : « La misère n’attend pas les business plans »

    Cette année Emmaüs Forbach fête ses 40 ans. Le prêtre et fondateur d’Emmaüs Forbach, Jean-Luc Ferstler, figure emblématique de la ville, a choisi d’accompagner les personnes les plus fragiles depuis les années 1980. Portrait d’une vie qui raconte un territoire paupérisé après la fin du charbon, heureusement riche en solidarités.

    Par Amina Lahmar
    Le 14/01/2022