Les drapeaux palestiniens, français, algériens, marocains et bien sûr palestiniens ont envahi la place de la République, samedi 3 janvier. Quelque 20 000 personnes ont manifesté leur soutien au peuple palestinien, à l’appel, notamment, du Parti communiste et du « collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens ». Organisations d’extrême gauche, laïcs et religieux ont défilé ensemble pour réclamer l’arrêt de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, dont le bilan s’élevait hier à environ 500 morts côté palestinien, dont une centaine de femmes et d’enfants. On relevait la présence des leaders du PCF et du NPA Marie-George Buffet et Olivier Besancenot parmi les manifestants.

Je rencontre Leila, une grand-mère Kabyle, très heureuse de cette forte mobilisation. Elle n’a pas hésité une seconde à accompagner sa petite fille venue défiler sous les couleurs de Génération Palestine. L’ambiance est certes tendue mais aucun débordement n’est à signaler durant la marche. Le cortège s’ébranle sous les cris d’« Israël assassin, Europe complice » et de « Nous sommes tous des Palestiniens »

J’assiste à un incident qui aurait pu mal tourner. Un homme juif d’une trentaine d’année ne peut s’empêcher de prendre à partie un manifestant qui tient une pancarte « SIONISME = NAZISME ». Le ton monte très rapidement et sans l’intervention de manifestants l’incident aurait pu dégénérer. Le cortège continue sa progression sans problème jusqu’à la Place Saint-Augustin. Les autorités n’ont pas autorisé les organisateurs à se rendre jusqu’à l’ambassade d’Israël comme ils le souhaitaient.

Après une minute de silence, un des leaders s’élève pour demander que « la mobilisation continue pour que nos dirigeants arrêtent de faire comme si rien ne se passait ». C’est sur la place Saint-Augustin, au terme de la marche, que des affrontements ont lieu, impliquant une poignée de jeunes. Les projectiles commencent à fuser. Je préfère partir, de toutes façon, ces images-là, vous les aurez sûrement vues au JT…

Fethi Ichou


Manif République 3 Janvier
envoyé par Bondy_Blog

Fethi Ichou

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022