Depuis près d’un an, le Bondy Blog est partenaire de Mediapart. Entre nos deux pure players, les synergies sont nombreuses : publication d’enquêtes (dont la dernière sur l’accès aux soins en Seine-Saint-Denis est à lire ici), entretiens politiques en direct comme avec Jean-Louis Borloo ou Julien Denormandie pendant la campagne présidentielle…

Forts d’une volonté commune de poursuivre et d’amplifier cette collaboration, le BB et Mediapart lancent à présent « Quartiers direct », une nouvelle collection d’émissions. Il s’agira, à chaque numéro, de traiter de la vie concrète des quartiers populaires, des problématiques et des inégalités qui les traversent.

Pour ce numéro inaugural, la pauvreté est au cœur de nos échanges, à partir du cas de Grigny, dans l’Essonne, où 44,8 % des habitants vivent sous le seuil de pauvreté – un record national. Ilyes Ramdani, rédacteur en chef du Bondy Blog, reçoit Philippe Rio, maire (PCF) de Grigny, et Seynabou Diarra, militante associative au sein du Collectif Fraternité.

Articles liés

  • Quartiers Direct : La santé reléguée

    Les habitants des quartiers populaires vivent en moins bonne santé et moins longtemps. Une alimentation défaillante, des logements insalubres et des travaux pénibles s’y conjuguent avec un éloignement du soin et une discrimination médicale. Pour tenir, les solidarités et les projets alternatifs sont essentiels. C'est l'objet du 4e numéro de Quartiers Direct, réalisé par le BB et Mediapart.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 06/01/2020
  • Le gouvernement et les quartiers, une politique invisible

    Violences policières, services publics, école, discriminations… Le gouvernement fait-il vraiment quelque chose pour répondre aux urgences des quartiers populaires ? En partenariat avec Mediapart, le BB reçoit Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, et Mohamed Mechmache, militant emblématique des quartiers populaires.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 09/12/2019
  • Quartiers Direct : Le logement social remplit-il encore son rôle ?

    Deux millions de ménages attendent un logement social. Les élus, eux, sont partagés entre deux objectifs : assurer le droit au logement et maintenir une mixité sociale. Exemplaire, Gennevilliers compte 66,5% de logements sociaux. Aux côtés du sociologue Camille François, Carole Lafon, maire adjointe explique ses choix et difficultés.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 21/11/2019