Derniers articles

  • Trois petites heures et puis s’en vont

    C'était censé être une démonstration de force du gouvernement : un Premier ministre volontaire, une demi-douzaine de ministres à différents endroits du territoire, des annonces fortes... Ce fut, finalement, une visite officielle comme beaucoup de celles qu'accueille la Seine-Saint-Denis. Un moment de communication bien ficelé, express et très quadrillé. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 01/11/2019
  • Après l’évacuation, l’indignité : on a suivi les familles du campement de la Villette

    Fin août, un campement de familles de migrants a été évacué au parc de la Villette. Ce campement, le deuxième de ce type depuis le début de l’été, visait à mettre en lumière leur situation et à contraindre l’État à prendre ses responsabilités. Le BB a suivi la « mise à l’abri » de ces familles après l’évacuation. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 12/09/2019
  • Julien Denormandie : « Mettre plus de proximité dans nos politiques publiques »

    Julien Denormandie, le ministre de la Ville et du Logement, a passé une semaine en Seine-Saint-Denis pour une permanence ministérielle, façon de promouvoir l'action du gouvernement mais aussi de prendre le pouls du département. Pour le BB, il explique sa méthode et sa vision pour les quartiers. Et il s'engage déjà à revenir, fin octobre, pour un grand entretien sur son action. Entretien.

    Par Héléna Berkaoui, Ilyes Ramdani
    Le 08/09/2019
  • A Clichy, le gouvernement lance les « Cités éducatives », héritage du plan Borloo

    Julien Denormandie a fait sa rentrée à Clichy-sous-Bois. Toute une semaine de permanence en Seine-Saint-Denis pour le ministre de la Ville et du Logement, durant laquelle il en a profité pour lancer officiellement les « Cités éducatives » en compagnie du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 07/09/2019
  • Trois ans après sa mort, ni justice ni paix pour Adama et les siens

    Adama Traoré est décédé entre les mains de gendarmes de Beaumont-sur-Oise, le 19 juillet 2016, le jour de ses 24 ans. Trois ans après, les proches d'Adama mènent toujours le combat pour avoir la vérité sur sa mort et faire avancer la lutte contre les violences policières. Ce samedi, une marche jugée historique est organisée dans sa ville du Val-d'Oise. Le BB y sera, pour relayer un combat qu'il couvre depuis le premier jour.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 19/07/2019
  • Des dizaines de familles évacuées d’un camp dans le 19e, leur avenir incertain

    Evacué aux aurores ce vendredi, le camp de réfugiés installé à la porte d’Aubervilliers (19e) n’aura tenu que quelques jours. L’installation de ce camp s’est fait suite à la décision de l’association Utopia 56 de suspendre l’hébergement solidaire, faute de logements et d’aide des pouvoirs publics. Jeudi, nous étions auprès de la centaine de réfugiés et des familles privées de perspectives d'avenir. Reportage.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 12/07/2019
  • Leïla, 20 ans, morte entre les mains d’un homme dont elle était enceinte

    Il y a une semaine, le mercredi 3 juillet, Leïla décédait à l’âge de 20 ans. Cette jeune étudiante de Saint-Denis est morte un jour après avoir déposé une main courante contre les violences de son compagnon, dont elle était enceinte. Arrivée de Guadeloupe il y a moins d’un an, Leïla a disparu loin des siens, dans une relative indifférence et un certain flou. Récit.

    Par Héléna Berkaoui, Mohamed Errami
    Le 10/07/2019
  • PCF dans le dur, droite dans le mur : ce que nous disent les résultats des européennes dans le 93

    Les élections européennes ont vu, en Seine-Saint-Denis, se confirmer des tendances nationales, comme la claque infligée aux partis de droite (LR, UDI) ou un taux d'abstention très haut. Mais elles ont aussi réservé quelques enseignements plus locaux : l'effondrement du PCF, y compris dans ses bastions, le lien entre gentrification et vote écolo... De quoi voir les élections municipales de 2020 d'un nouvel oeil ? Analyse.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 29/05/2019
  • Les lycéens de Mantes ne sont plus à genoux et ils veulent se faire entendre

    Près de six mois après cette scène choquante où 152 jeunes ont été alignés, mis à genoux, les mains derrière la tête par des policiers, une réponse s'organise. Le collectif des jeunes du Mantois, leurs familles et leurs avocats donnaient une conférence de presse ce mercredi à Paris. Dans leur viseur, l'enquête administrative de l'IGPN qui a dédouané les policiers de toute responsabilité. Une plainte avec constitution de partie civile a été déposée devant le tribunal de Nanterre par le collectif d’avocats de plusieurs familles.     

    Par Héléna Berkaoui
    Le 23/05/2019