En France, selon l’OCDE, il faut six générations pour que les descendants d’une famille en bas de l’échelle sociale (10% les plus pauvres) parviennent à atteindre le revenu moyen.

Avec « Parkours », le BB souhaite donner la parole à celles et ceux qui ont déjoué ces statistiques et les règles de la reproduction sociale. Celles et ceux qui ont voyagé du bas en haut de l’échelle sociale, les « trasnclasses » tels que les a définis Chantal Jaquet. L’idée n’est pas tant de savoir où ils sont aujourd’hui mais plus qu’ils nous racontent comment ils ont vécu ce voyage social et comment les leurs l’ont vécu, aussi.

Le premier épisode est consacré à Rajaâ Bel Mahrez, directrice de création, spécialisée dans le « brainding » et fondatrice du « studio rue des consuls ». Diplômée de l’EDHEC et de l’IFM (Institut Français de la Mode), Rajaâ Bel Mahrez a grandi au Val Fourré, quartier populaire de Mantes la Jolie d’un père ouvrier et d’une mère employée. Elle nous raconte son parcours.

 

Articles liés

  • PARKOURS : Ladji Doucouré, champion d’athlétisme

    Pour ce nouvel épisode de Parkours, le BB s'est entretenu avec la légende de l'athlétisme français : Ladji Doucouré. Succès, doutes, désillusions, réussite individuelle et récit familial : pendant plus d'une demie heure, l'ancien champion devenu entraîneur s'est confié sans détours sur un parcours hors du commun.

    Par Emilie Duhamel
    Le 24/01/2022
  • PARKOURS : Nidhya Paliakara, journaliste et présentatrice du JT

    Pour le quatrième épisode de Parkours, le BB a voulu faire découvrir l'histoire d'une présentatrice connue dans toute l'Afrique pour son Journal Télévisé sur TV5 Monde : Nidhya Paliakara. Une présentatrice qui a interviewé les plus grands chefs d'États africains, qui a pourtant connu certaines difficultés : comme le racisme dans les rédactions... Un parkours à découvrir.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 24/12/2021
  • Le BB se mobilise face aux paris sportifs et réunit les acteurs majeurs

    A la suite de l’enquête publiée par Latifa Oulkhouir sur le ciblage des quartiers par les opérateurs de paris sportifs, de nombreuses réactions se sont fait entendre. Le BB a souhaité agir en ouvrant un débat public réunissant médias, agents d’influenceurs, et l’Autorité Nationale des Jeux pour trouver des solutions face à ce fléau.

    Par Anissa Rami
    Le 03/12/2021