En France, selon l’OCDE, il faut six générations pour que les descendants d’une famille en bas de l’échelle sociale (10% les plus pauvres) parviennent à atteindre le revenu moyen.

Avec « Parkours », le BB souhaite donner la parole à celles et ceux qui ont déjoué ces statistiques et les règles de la reproduction sociale. Celles et ceux qui ont voyagé du bas en haut de l’échelle sociale, les « trasnclasses » tels que les a définis Chantal Jaquet. L’idée n’est pas tant de savoir où ils sont aujourd’hui mais plus qu’ils nous racontent comment ils ont vécu ce voyage social et comment les leurs l’ont vécu, aussi.

Le premier épisode est consacré à Rajaâ Bel Mahrez, directrice de création, spécialisée dans le « brainding » et fondatrice du « studio rue des consuls ». Diplômée de l’EDHEC et de l’IFM (Institut Français de la Mode), Rajaâ Bel Mahrez a grandi au Val Fourré, quartier populaire de Mantes la Jolie d’un père ouvrier et d’une mère employée. Elle nous raconte son parcours.

 

Articles liés

  • 24 heures avec Leys

    À 24 ans, Leys fait partie des rapeuses françaises qui pourraient bien briser le plafond de verre de l'industrie musicale. Originaire de Reims, l'artiste s'est déjà fait remarquer avec des apparitions chez Rentre Dans le Cercle de Fianso, ou lors de freestyles Skyrock mémorables. En attendant l'explosion imminente, Anissa Rami est allée à Reims, passer 24 heures avec Leys. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 30/08/2021
  • Les mutilations génitales féminines : 200 millions de victimes

    #BestOfBB Le 6 février, c'est la journée mondiale de tolérance zéro envers les mutilations génitales féminines, qu’on appelle MGF ou MSF pour Mutilations Sexuelles Féminines. D’après l’UNICEF, en 2016 on comptait déjà pas moins de 200 millions de femmes et fillettes mutilées dans le monde. Amina Lahmar nous explique les enjeux de ce phénomène dramatique.

    Par Amina Lahmar
    Le 04/08/2021
  • Des permis de conduire pour les mères de familles des quartiers

    #BestOfBB Face aux manque de transports en commun en banlieue, ces mères de famille sont aidées par l'association Agir Ensemble à Drancy, pour passer leur permis. Déjà plus de 300 mamans ont été diplômées grâce à ce dispositif. Reportage.

    Par Sarah Ichou
    Le 03/08/2021