Chou nous appelle de la maison de la jeunesse à Clichy, où le collectif Ac Le Feu s’est retrouvé. Une centaine de personnes est là, dont la moitié est constituée de journalistes : « Il y autant de public que de journalistes. Le monde entier est là ! » s’exclame Chou. « En plus, ils sont aux premières loges, derrière la caverne des pompiers, au cas où ceux-ci aient à partir en cas de problème… ». L’ambiance est conviviale, les personnes rigolent, même si le score est déjà plus ou moins connu. « Préparez vos papiers » ; « Sans-papiers, vous allez devoir quitter le pays… », les blagues d’un ton aigre doux fusent ici et là. Le maire est là, assailli par les journalistes… Chou, quant à lui, quitte Clichy pour aller voir ce qui se passe ailleurs…

Chou Sin et Nordine Nabili

 

Nordine Nabili

Articles liés

  • Frédérique Matonti : « La pensée réactionnaire est le produit d’une panique morale »

    A l’occasion de la sortie de son livre «comment sommes-nous devenus réacs?», la politiste Frédérique Matonti revient sur la progression de l’idéologie réactionnaire, de sa naissance dans les années 1980, à son triomphe actuel sur les chaînes d’information en continu. Entretien.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 16/11/2021
  • Quand Laïreche raconte Ruffin

    Ces derniers temps, Rachid Laïreche nous offrait un peu moins de ces fameuses "info Rachid" sur Twitter, des petits indiscrets sur le monde politique qui montrent comment le journaliste de Libération raconte la gauche actuelle comme personne. On a compris ce qui se tramait quand on a appris la sortie de "La revanche des bouseux" (les Arènes), un portrait du député François Ruffin.

    Par Latifa Oulkhouir
    Le 29/10/2021
  • Au NPA : « on n’est pas idéalistes, on est révolutionnaires »

    Pour son premier meeting de campagne présidentielle, Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, avait donné rendez-vous à ses soutiens dans le 20ème arrondissement de Paris, jeudi 21 octobre 2021. Enflammés par des slogans de manifestation, les jeunes militants du parti prônent l'utilité des "petites luttes" du quotidien, plutôt que le vote utile, déjà dans toutes les têtes.

    Par Meline Escrihuela
    Le 22/10/2021