Le Bondy Blog, doyen des pure player en France, est devenu le symbole du journalisme participatif. Média de référence auprès des particuliers, il l’est aussi auprès des institutions et des médias dits traditionnels, qui trouvent dans son contenu une source à la fois originale et incontournable d’informations sur les banlieues.

Six ans déjà que cette expérience unique dans le paysage médiatique français innove et invente de nouvelles pratiques, associe des professionnels de l’information et des jeunes des quartiers, expérimente des outils pédagogiques, explore de nouveaux territoires, élargit les cercles et les réseaux, utilise les nouvelles possibilités techniques et impulse des initiatives similaires sur tout le territoire français et même à l’étranger. Fort de son expérience et d’un partenariat renforcé avec Yahoo!, un des sites leader sur l’actualité en France, le Bondy Blog version 2011/2012 franchira un cap pour conforter sa place d’acteur médiatique incontournable lors des élections présidentielles et législatives de 2012, avec de nouveaux projets éditoriaux.

Le Bondy Blog, de part son histoire et son positionnement éditorial sera à nouveau le référent média qui donne la parole aux habitants des quartiers populaires pendant la campagne des élections présidentielles. Réactions, analyses, décryptages, reportages sur les thématiques qui feront l’actualité au fil de la campagne, des candidats sur le grill, des blogueurs au cœur des débats dans les médias.

Le Bondy Blog porte l’ambition d’être le premier espace d’échanges et de réflexions sur les enjeux autour des questions urbaines, de diversité et de jeunesse, avec la création d’un baromètre mensuel BondyBlog/OpinionWay. Couvrant les autres thématiques abordées au cours de la présidentielle 2012, le Bondy Blog sera ouvert à toutes formes de contributions : des textes, des vidéos, des émissions de TV et de radio, des analyses, des éditos, des reportages, des interviews, des réactions de la rue… :

–          « Bondy Blog Café ». Magazine politique mensuel de 52’ sur LCP.

–          « Dans nos quartiers ». Chronique hebdomadaire de 7’ sur LCI.

–          « Blog and Breakfast ». Tour de France des quartiers populaires.

–          « Live blogging ». Immersion lors d’un événement.

–          « Bondy Blog Embedded ». 24 heures avec un candidat.

–          « 93 secondes ». Pastille vidéo hebdomadaire « ras du bitume ».

–          « Profession de foi ». Tribune libre écrite par un acteur de la société civile.

–          « Je vote donc je suis ». Portraits de jeunes électeurs.

–          « Bondy Bled ». La présidentielle vu du monde arabe.

–           « Les soirées électorales ». L’after du Bondy Blog dans un studio TV.

L’équipe du Bondy Blog.

Articles liés

  • Au NPA : « on n’est pas idéalistes, on est révolutionnaires »

    Pour son premier meeting de campagne présidentielle, Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, avait donné rendez-vous à ses soutiens dans le 20ème arrondissement de Paris, jeudi 21 octobre 2021. Enflammés par des slogans de manifestation, les jeunes militants du parti prônent l'utilité des "petites luttes" du quotidien, plutôt que le vote utile, déjà dans toutes les têtes.

    Par Meline Escrihuela
    Le 22/10/2021
  • A la recherche des 500 signatures pour Anasse Kazib

    La course à la présidentielle passe nécessairement par l'étape des 500 signatures de parrainage d'élus pour pouvoir concourir au premier tour. Si pour certains candidats, ce n'est pas une question, pour d'autres comme Anasse Kazib, c'est déjà un premier combat à mener. Anissa Rami a suivi ses militants sur le terrain pour comprendre cette autre lutte d'influence. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 06/10/2021
  • Zemmour : qu’importe le racisme pourvu qu’on ait l’audience

    Une nouvelle étape a été franchie dans la légitimation des propos racistes d'Eric Zemmour. Elle est venue d'un candidat de gauche, et d'une chaine d'information en continu, lors du face à face entre Zemmour et Melenchon sur BFM, jeudi 23 septembre dernier. Personne n'attendait de débat sur des propositions de fond concernant la précarité, la santé, ou encore la justice. Il n'a pas eu lieu. À la place, l'insulte, l'humiliation et la xénophobie devenus programme validé dans la course à la présidentielle. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 24/09/2021