– A quoi ça sert les législatives ?

– Ca sert à élire les députés qui vont siéger à l’Assemblée Nationale ?

– Et après ?

– Ben après, le Président de la République nomme un premier ministre en fonction de la majorité qui se dégage des élections législatives ?

– Encore un premier ministre, mais Nicolas Sarkozy vient d’en nommer un. On parle que de ça. François Fillon, il va peut être partir le 17 juin prochain ?

– Si la droite perd. Si par exemple la gauche et le centre ont plus de la moitié des 577 députés.

– Et tous les ministres qui vont être nommés, il faudra les changer aussi si la droite perd ?

– Tous les ministres. Il n’y a que Sarkozy qui a été élu pour 5 ans.

– Mais alors c’est super important les législatives, pourquoi personne n’en parle.

– Ben on n’en parle pas parce que la droite est sûre qu’elle va gagner.

– Et la gauche, pourquoi elle n’en parle pas ?

– Parce qu’elle est sûre qu’elle va les perdre. Elle pense déjà à la suite.

– Mais c’est les français qui choisissent les députés. Ils vont voter en Juin.

– Et bien là il semble qu’on a choisi pour eux.

– Ben alors ça sert à rien les législatives.

– Cette année, on dirait que ça ne sert à rien.

Nordine Nabili

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021