LP_G.B.

Rien n’a été laissé au hasard, du buffet jusqu’à la scène, sans oublier les jeux de lumière. Un diaporama de photos a été projeté, l’occasion de faire un retour sur les actions qui ont été menées à Clichy-sous-Bois durant l’année 2012. On voit, en images, le Programme Rénovation Urbain (PRU), c’est-à-dire des résidences réhabilitées, de nouveaux logements, des résidences démolies. Défilent aussi des images de la fête de la ville et des festivals de Hip Hop…

Une centaine de Clichois étaient présents, toutes générations confondues. Le maire s’est exprimé sur l’un des moments forts de l’année 2012, à savoir l’élection de François Hollande. L’occasion de rappeler que beaucoup de défis reposent sur le chef de l’état pour aider les français, à surmonter les difficultés du quotidien (chômage, logement…).

En ce qui concerne la ville, 2012 a été marquée par le combat sur le dossier du T4, un tramway promis depuis de nombreuses années et qui doit permettre de joindre Paris plus rapidement. Le STIF (Syndicat de Transport d’Ile-de-France) a pris la décision de choisir le tracé en avril dernier pour permettre le débranchement à Clichy-sous-Bois et Montfermeil. « Le T4 est notre avenir », insiste Olivier Klein, sous les applaudissements des habitants. Actuellement, une enquête publique se déroule du 10 décembre 2012 au 24 janvier 2013 auprès de l’ensemble des acteurs (associatifs et habitants …) et villes qui sont concernés par ce nouveau branchement. Cette enquête doit définir si ce projet est d’utilité publique. Si tout se passe bien, les  travaux commenceront en 2014 pour une mise en service en 2017.

Un second moyen de transport est envisagé et qui concerne Paris et sa banlieue : c’est le Grand Paris Express. Ce sont métros automatiques qui verront le jour probablement entre 2018 et 2025.  Même si ce projet n’est pas pour toute suite, il a créé un réel espoir chez les habitants car ils espèrent que ce projet aidera fortement leur ville à se désenclaver.

Autre dossier : les copropriétés dégradées et insalubres du Chêne Pointu. Près de 6 000 personnes résident dans 1 500 logements qui se détériorent depuis de longues années. Mais, un espoir subsiste selon le maire : un protocole d’intervention a été signé avec les pouvoirs publics en septembre dernier. « Je remercie François Lamy car dès sa nomination au ministère de la ville, il a pris, à bras le corps, ce sujet délicat et difficile. Son urgence ne nous permettait plus d’attendre que ces copropriétés se redressent par elles-mêmes. »

En attendant le grand chantier, une maigre consolation est annoncée : « je me réjouis de pouvoir célébrer l’année qui commence avec la mise en fonction des ascenseurs dans le Chêne Pointu ». C’est un premier pas, mais il reste beaucoup à faire pour que les habitants retrouvent un logement digne de son nom grâce à une réhabilitation complète du Chêne Pointu.

Durant la cérémonie des vœux, Olivier Klein a offert à différents jeunes de Clichy-sous-Bois une médaille du mérite pour féliciter leur courage et leur détermination. Ils ont, en effet, atteint leur objectif dans le cadre d’un projet (d’études ou culturel). À l’annonce de l’identité de Melle Koumba Diallo, âgée de 22 ans, sa famille laisse exploser sa joie à travers ses applaudissements.

Actuellement, Koumba est en master, elle souhaite devenir professeur d’EPS. Auparavant, elle a pratiqué l’athlétisme, notamment le lancer de javelot. C’est à la faculté de Bobigny qu’elle a découvert le rugby. Depuis 2011, elle fait partie de l’équipe de France féminine. Autre récompense, mais cette fois-ci dans le domaine de la littérature, le roman « Ce jour-là ». Réalisé par une cinquantaine d’élèves du lycée Alfred-Nobel (Clichy-sous-Bois), sous la direction d’un professeur de lettres de l’établissement, ce roman raconte la vie à Clichy-sous-Bois. Il traite des problèmes de la vie quotidienne comme les ascenseurs et les bus.

Le but de ce roman est de parler de Clichy-sous-Bois dans sa réalité : « ses difficultés et ses atouts« , comme le souligne le Maire. Cette initiative permet de montrer une image positive de ces jeunes, en cassant les clichés qui sont autour de cette commune. L’intérêt est de permettre à d’autres jeunes d’en faire autant, de croire en eux et à leur projet d’avenir. Ils peuvent réussir. Il n’y a pas de fatalité à l’échec, il faut que les jeunes en prennent conscience.

Pour la ville de Clichy-sous-Bois, l’année 2013 va être aussi chargée que celle de l’année précédente. Mais,  le Maire et ses habitants ne relâcheront pas la pression sur les logements du Chêne Pointu et vont continuer à se battre pour l’arrivée du T4, tant attendu.

Hana Ferroudj

Articles liés

  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022
  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022