LP_G.B.

Rien n’a été laissé au hasard, du buffet jusqu’à la scène, sans oublier les jeux de lumière. Un diaporama de photos a été projeté, l’occasion de faire un retour sur les actions qui ont été menées à Clichy-sous-Bois durant l’année 2012. On voit, en images, le Programme Rénovation Urbain (PRU), c’est-à-dire des résidences réhabilitées, de nouveaux logements, des résidences démolies. Défilent aussi des images de la fête de la ville et des festivals de Hip Hop…

Une centaine de Clichois étaient présents, toutes générations confondues. Le maire s’est exprimé sur l’un des moments forts de l’année 2012, à savoir l’élection de François Hollande. L’occasion de rappeler que beaucoup de défis reposent sur le chef de l’état pour aider les français, à surmonter les difficultés du quotidien (chômage, logement…).

En ce qui concerne la ville, 2012 a été marquée par le combat sur le dossier du T4, un tramway promis depuis de nombreuses années et qui doit permettre de joindre Paris plus rapidement. Le STIF (Syndicat de Transport d’Ile-de-France) a pris la décision de choisir le tracé en avril dernier pour permettre le débranchement à Clichy-sous-Bois et Montfermeil. « Le T4 est notre avenir », insiste Olivier Klein, sous les applaudissements des habitants. Actuellement, une enquête publique se déroule du 10 décembre 2012 au 24 janvier 2013 auprès de l’ensemble des acteurs (associatifs et habitants …) et villes qui sont concernés par ce nouveau branchement. Cette enquête doit définir si ce projet est d’utilité publique. Si tout se passe bien, les  travaux commenceront en 2014 pour une mise en service en 2017.

Un second moyen de transport est envisagé et qui concerne Paris et sa banlieue : c’est le Grand Paris Express. Ce sont métros automatiques qui verront le jour probablement entre 2018 et 2025.  Même si ce projet n’est pas pour toute suite, il a créé un réel espoir chez les habitants car ils espèrent que ce projet aidera fortement leur ville à se désenclaver.

Autre dossier : les copropriétés dégradées et insalubres du Chêne Pointu. Près de 6 000 personnes résident dans 1 500 logements qui se détériorent depuis de longues années. Mais, un espoir subsiste selon le maire : un protocole d’intervention a été signé avec les pouvoirs publics en septembre dernier. « Je remercie François Lamy car dès sa nomination au ministère de la ville, il a pris, à bras le corps, ce sujet délicat et difficile. Son urgence ne nous permettait plus d’attendre que ces copropriétés se redressent par elles-mêmes. »

En attendant le grand chantier, une maigre consolation est annoncée : « je me réjouis de pouvoir célébrer l’année qui commence avec la mise en fonction des ascenseurs dans le Chêne Pointu ». C’est un premier pas, mais il reste beaucoup à faire pour que les habitants retrouvent un logement digne de son nom grâce à une réhabilitation complète du Chêne Pointu.

Durant la cérémonie des vœux, Olivier Klein a offert à différents jeunes de Clichy-sous-Bois une médaille du mérite pour féliciter leur courage et leur détermination. Ils ont, en effet, atteint leur objectif dans le cadre d’un projet (d’études ou culturel). À l’annonce de l’identité de Melle Koumba Diallo, âgée de 22 ans, sa famille laisse exploser sa joie à travers ses applaudissements.

Actuellement, Koumba est en master, elle souhaite devenir professeur d’EPS. Auparavant, elle a pratiqué l’athlétisme, notamment le lancer de javelot. C’est à la faculté de Bobigny qu’elle a découvert le rugby. Depuis 2011, elle fait partie de l’équipe de France féminine. Autre récompense, mais cette fois-ci dans le domaine de la littérature, le roman « Ce jour-là ». Réalisé par une cinquantaine d’élèves du lycée Alfred-Nobel (Clichy-sous-Bois), sous la direction d’un professeur de lettres de l’établissement, ce roman raconte la vie à Clichy-sous-Bois. Il traite des problèmes de la vie quotidienne comme les ascenseurs et les bus.

Le but de ce roman est de parler de Clichy-sous-Bois dans sa réalité : « ses difficultés et ses atouts« , comme le souligne le Maire. Cette initiative permet de montrer une image positive de ces jeunes, en cassant les clichés qui sont autour de cette commune. L’intérêt est de permettre à d’autres jeunes d’en faire autant, de croire en eux et à leur projet d’avenir. Ils peuvent réussir. Il n’y a pas de fatalité à l’échec, il faut que les jeunes en prennent conscience.

Pour la ville de Clichy-sous-Bois, l’année 2013 va être aussi chargée que celle de l’année précédente. Mais,  le Maire et ses habitants ne relâcheront pas la pression sur les logements du Chêne Pointu et vont continuer à se battre pour l’arrivée du T4, tant attendu.

Hana Ferroudj

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021