Un nouveau couac bouleverse la classe politique. Un membre du gouvernement, Delphine Batho dévoile ses états d’âmes. Toutes les vérités ne sont pas bonne à dire, lui rappelle François Hollande avec un limogeage à la clé.

L’écologie sème le chaos. Ce n’est pas le déplacement des couches tectoniques qui engendre la zizanie, mais des paroles fortuites de l’une des benjamines du gouvernement sur RTL qui réveillent les fonds marins. On la définissait comme timide. Mais la carapace de la tortue de mer a cédé. Le sujet évoqué par la téméraire ex-ministre de l’écologie sont des critiques concernant le « mauvais » budget 2014.

La réponse ne s’est pas fait attendre. Delphine Batho a été convoquée par Jean-Marc Ayrault pour des heures de remontrances. Le gouvernement est dans l’ère du temps : transparence oblige, il  a tweeté la convocation : « La ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a été convoquée par le Premier ministre à l’Hôtel de Matignon. » C’est un gouvernement 2.0, high-tech, qui jette un Homme à la mer. D’après le quotidien 20 minutes, on lui a demander de revenir sur ses propos, elle a refusé.

Depuis l’affaire Cahuzac et la moralisation de la vie politique, le pouvoir a changé la donne. Aucun faut pas n’est toléré, enfin presque… Arnaud Montebourg dit tout ce qu’il pense mais n’est pas inquiété. Vérité paradoxale. Est-ce un ultime avertissement pour monsieur Made in France ? On a dit non au remaniement, mais le changement à l’air d’être maintenant.

Une dureté inflexible est affichée comme c’était demandé auparavant, mais voilà qu’elle choque. Philippe Martin, le député PS de la première circonscription du Gers hérite du siège éjectable encore tout chaud. Tout est à refaire et à prouver comme les membres de EE-LV l’attendent patiemment au tournant. Le message que le gouvernement a voulu faire passer se résume ainsi : celui qui franchit la ligne ne doit pas être surpris s’il se met à couler.

Lansala Delcielo

Crédit photo : Creative Commons Thesupermat/gallery

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués. (Un article d'abord publié chez Mediapart, dans le cadre de notre partenariat).

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022