A chaque élection, on ressort la question du pouvoir d’achat des ménages et la paupérisation. Dans les quartiers, les échos de ce débat entre les politiques et les experts, ne percent pas. Chacun ici se débrouille pour pousser la fin du mois au-delà des quinze premiers jours. Le budget mensuel assure l’essentiel, à savoir le loyer et le poste alimentaire. Pour le reste, on verra plus tard, mon fils, on ne sait jamais, une grille de loto ou un grattage au tabac du coin…

Hakim Azzoug, Syllep

Hakim Azzoug

Articles liés