LA MESSE EST DITE. Quatrième épisode de la chronique dominicale de Lansala. Jérôme Cahuzac, ex ministre délégué chargé du budget, est omniprésent dans les médias. Fraude fiscale, démission, aveux, et peut-être un come back à l’assemblée nationale… Lansala nous raconte la descente aux enfers de cet homme politique.

La vie suit son cours, je laisse mon empreinte le temps d’un set !

Aujourd’hui, l’hémicycle est une vaste cour d’école où sont rarement issues de bonnes propositions … On passe son temps à s’invectiver, s’injurier, mais quand s’arrêteront ces vaines singeries ? Bienvenue dans cette cacophonie dont s’indignent les cacatoès ! Après les deux remakes de « la guerre des boutons » en voici un troisième : « La Guerre des boutons quand vient l’âge de la raison. »

L’objet de la discorde n’est cette fois-ci pas lié au tumulte de la cohabitation. Jérôme Cahuzac, l’ancien ministre délégué au Budget est pris la main dans la caisse ! C’est un véritable péplum qui s’engage face à lui ! Le 19 mars, suite aux accusations, il a démissionné.  Il avait pourtant contredit  le 5 décembre 2012 les révélations des Moires, autrement dit Mediapart. J’ai la mélodie de notre incontestable président, alias Johnny Hallyday : «  fais ce que je dis pas ce que je fais ! » Quel visionnaire notre icône nationale ! Il avait  flairé l’entourloupe fiscale depuis 1979.

Ce cher ex-ministre ennemi n°1 de la nation rompt avec la tradition … La toute-puissance des hommes politiques du haut de leur Mont Olympe, le Parlement. Je les vois se délectant de Ferrero Rocher saveur caviar, le corps enduit dans de la très haute couture ! Suis-je le seul à me demander, comment répondre aux attentes des cons citoyens, la tête baignée dans l’opulence ?

Jérôme Cahuzac est un ange déçu, une pervenche déchue. Il est lapidé sur l’agora suite à son aveu datant du 2 avril… Par ses ennemis, ses proches camarades pour avoir dilapidé leur pseudo confiance ! Il vaut mieux une petite saignée qu’un grand bain de sang ! Son nom fait couler beaucoup d’encre. Bientôt il sera un fantôme naviguant sur le Styx, car il est traqué par ses confrères qui  l’assassinent doucement.

Les Frères Lumières ont inventé le 7ème art et apparemment Jérôme Cahuzac le blanchiment d’argent. Mensonge, passion, trahison, sommes-nous dans « Dallas » ou « Amour gloire et beauté » ? Malgré tout, il veut revenir à son poste de député … Est-ce de la folie fantasmagorique ou la simple perte de lucidité ?

Pourquoi autant tergiverser, ça existe depuis des siècles ! Il y a des têtes qui tombent à chaque cycle. Il va juste devoir s’y faire à l’eau et le pain seigle.

C’est une éternelle mascarade qui se trame sans mascara !

Lansala Delcielo

Articles liés

  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022
  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022