Depuis le début de l’expérience du Bondy Blog, tout va très vite. La couverture par des journalistes suisses de la vie d’un quartier de Bondy a été le premier acte, conclu par la sortie d’un livre en avril 2006 aux éditions du Seuil. Puis, une équipe de Bondy constituée d’une dizaine de jeunes et de quelques encadrants a repris la main et s’est aussitôt mise au travail. Signature d’un partenariat avec Yahoo! France pour couvrir la campagne présidentielle dans les pages actualités, collaboration avec les lycées de ZEP conventionnés sciences-po pour récupérer des textes de toutes les banlieues de France, sans oublier les échanges éditoriaux ponctuels avec différents médias de la presse écrite et de l’audiovisuel. Nous avons pris l’habitude de ne jamais dire non. Lorsque Yahoo! nous a demandé si nous étions intéressés pour produire une soirée électorale le 22 avril en partenariat avec le Nouvel Obs.com, nous avons tout de suite accepté.

Pour beaucoup de monde, suivre une soirée électorale à la télévision, c’est zapping et frustrations. Les mêmes personnes font la tournée des plateaux pour dire les mêmes choses. Certains pour faire semblant d’avoir la victoire modeste, d’autres pour relativiser la défaite, chacun interprète les chiffres à sa manière. Nous avons donc proposé de mettre en place une soirée électorale made in Bondy. Si le Bondy Blog est lu chaque mois par plus de 100 000 visiteurs, c’est qu’il regroupe des textes qui traitent des problèmes de la société française à travers le prisme des quartiers populaires et qu’il est commenté, de manière libre et instantanée, par des dizaines de personnes qui apportent leurs contributions aux débats. Nous avons donc décidé d’imprimer cet esprit pour le dispositif de notre soirée électorale du 22 Avril :

Une émission TV enregistrée à Paris, mise en ligne à partir de 22h sur le site de Yahoo !, nouvelobs.com et sur le Bondy Blog, où nous ferons réagir des acteurs des quartiers populaires que nous avons croisés tout au long de cette campagne, des responsables associatifs, des élus de banlieue, des artistes, des journalistes…

Sur le Blog, nous réagiront en temps réel tout au long de la journée pour raconter ce qui se passe dans nos QG de quartiers, sur le plateau, et nous ferons remonter par le biais de Yahoo ! questions/réponses les commentaires des internautes.

Des décrochages dans trois banlieues de France (Bondy, Villeurbanne et Marseille) où nos envoyés spéciaux suivront les résultats avec des habitants des quartiers. Le but étant de changer des inévitables directs depuis les QG de campagne pour donner la parole à d’autres personnes. Sans compter la présence exclusive de notre président Dilgo et la ballade de Chou qui sillonnera Paris et sa banlieue sur un scooter pour prendre la température dans les rues.

Et puisque vous êtes à nos cotés depuis le début de cette histoire, nous invitons les commentateurs qui souhaitent venir à Paris ce soir-là à nous contacter à l’adresse suivante : bondyblog@yahoo.fr. L’aventure continue.

La rédaction du Bondy Blog

Nordine Nabili

Articles liés

  • « Strike » réussi pour la NUPES en Seine-Saint-Denis, malgré l’abstention

    En Seine-Saint-Denis, c’est un pari gagné pour la NUPES, qui visait sans détours le strike pour ces élections législatives. 12 circonscriptions sur 12 pour l'alliance de la gauche qui regroupe LFI, PS, EELV et PCF, qui détenait déjà sept circonscriptions, sous les couleurs du PCF et LFI. Le mot d’ordre qui semblait utopique pour certains est donc devenu réalité.

    Par Anissa Rami
    Le 20/06/2022
  • Face à la crise du logement, le gouvernement dans le déni

    Le résultat du second tour des législatives provoquera-t-il un remaniement ? En attendant, le ministère du logement est aux abonnés absents, depuis le 20 mai dernier. Une décision qui laisse bon nombre d’acteurs dubitatifs, alors que la crise du logement s’aggrave. Le président de l’association Droit au logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud, pointe, amer, les manquements du gouvernement.

    Par Céline Beaury
    Le 17/06/2022
  • Législatives : sans cohabitation, quels pouvoirs pour la NUPES ?

    Le second tour des législatives s’annonce comme un duel serré entre la NUPES et la Macronie. Même si elle ne parvient pas à obtenir la majorité des sièges, l’alliance des partis de gauche pourrait devenir le premier groupe d’opposition à l’Assemblée. Quelle serait sa marge de manœuvre au sein de l’hémicycle ? Décryptage avec Alexis Fourmont, maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Par Ayoub Simour
    Le 17/06/2022