Pour appeler les responsables politiques à faire le serment d’accueillir les migrants, cette déclaration a été lue, le 25 octobre lors de la soirée de Solidarité au Centquatre à Paris, par les médias suivants : Politis, Mediapart, Regards, Bastamag, L’Humanité, Alternatives économiques, le Bondy Blog, Là-bas si j’y suis, La Marseillaise, Siné Mensuel et Le Courrier des Balkans.

Le Serment du Centquatre

Considérant que l’humanité n’est pas assignée à résidence et qu’il n’y a pas de crise migratoire mais une crise de l’accueil ;

Considérant que toute concession aux idéologies de rejet des étrangers et aux politiques de préférence nationale nourrit les peurs et fait le lit de la haine, au lieu de faire reculer les ombres qui menacent ;

Considérant que, de même qu’hier, un peuple qui en opprimait un autre ne pouvait être libre, aujourd’hui un peuple ne sachant pas être au rendez-vous des solidarités avec l’humanité ne saura plus les défendre pour lui-même ;

Considérant que toute dérobade au devoir d’hospitalité ouvre la voie à la remise en cause de l’égalité des droits, fondement premier d’une politique démocratique, au plus grand bénéfice de l’autoritarisme et du fascisme qui grandissent.

Les médias initiateurs du Manifeste « Pour l’accueil des migrants » demandent aux élus locaux, nationaux et européens, à tous les responsables politiques qui entendent solliciter les soutiens et les suffrages des citoyennes et citoyens pour pouvoir agir et gouverner, de faire le serment d’accueillir les migrants.

C’est-à-dire :

Le serment de s’engager à respecter les droits fondamentaux de tout être humain à quitter tout pays, y compris le sien, à y revenir et à circuler librement à l’intérieur d’un État, tels qu’ils sont énoncés par l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Le serment de promouvoir un accueil digne de tous les nouveaux arrivants, de leur assurer les droits civils, sociaux et politiques qui leur sont dus, avec des dispositifs publics assurant la prise en charge des personnes les plus vulnérables et l’information complète de tous les migrants sur leurs droits.

Le serment de garantir le respect effectif du droit d’asile des personnes menacées de persécution, avec l’élargissement des critères ouvrant droit au statut de réfugiés afin de prendre en compte les causes variées de l’exil forcé.

Le serment de refuser toute discrimination liée à l’origine, à la culture, à l’apparence ou à la croyance, tout comme au sexe et au genre.

Le serment de faire en sorte que le pays où furent proclamés sans frontières les Droits de l’homme et du citoyen ne soit pas celui de sa seule déclaration, mais celui qui leur donne vie et réalité, par une politique volontaire et exemplaire.

Paris, le 25 octobre 2018

Pour signer le Manifeste pour l’accueil des migrants sur change.org, c’est ici. Une prochaine réunion publique #pourlaccueildesmigrants est prévue début 2019.

La vidéo de rattrapage de la soirée du 25 octobre sera diffusée par Mediapart mercredi 31 octobre 2018

Articles liés

  • Bobigny, ép. 1 : Chef-lieu électrique 

    Après Mantes-la-Ville, le BB débute son deuxième feuilleton sur les élections municipales 2020. Nous vous emmenons à présent à Bobigny, un bastion historique du parti communiste subtilisé par l’UDI et Stéphane De Paoli en 2014. Six ans plus tard, les rancoeurs sont toujours là et l’élection des 15 et 22 mars prochains s’annonce tendue et attendue. Episode 1.

    Par Héléna Berkaoui
    Le 21/11/2019
  • Mantes-la-Ville, ép. 1 : Ici, le RN est au pouvoir

    Du 20 novembre au 15 mars, le BB vous fera vivre l'élection municipale à Mantes-la-Ville. C'est là, au nord des Yvelines, que le Front national (devenu le Rassemblement national) avait obtenu une victoire hautement symbolique en 2014. Six ans plus tard, qu'ont fait le RN et Cyril Nauth du pouvoir à Mantes-la-Ville ? Episode 1.

    Par Samira Bourezama
    Le 20/11/2019
  • Municipales 2020 : le BB se lance dans la bataille

    Les 15 et 22 mars prochain, les élections municipales se tiendront dans les 36 000 communes de France. Un scrutin décisif qui intéresse au plus haut point les citoyens et qui s’annonce, cette année encore, passionnant. Pour l’occasion, le BB déploie un dispositif ambitieux qui vise à vous faire vivre au mieux cette élection. Présentation.

    Par Ilyes Ramdani
    Le 20/11/2019