Bondy, vendredi 30 mars 2007, 18 heures 26 minutes, Intermarché, au passage en caisse. La caissière semble nouvelle. Ses gestes sont lents. Elle n’est pas très à l’aise en passant les articles. Dehors, il pleut, tout le monde veut rentrer à la maison. Les clients s’impatientent. Par simple inattention, un homme marche sur le pied d’un autre devant lui. Ce dernier se retourne et rugit :

– Dis donc, tu peux faire attention merde.

– Excusez-moi monsieur, ce n’est pas la peine de gueuler !

– Ouais, ouais, on est en France ici d’accord ?

– Pardon ? Où est le rapport ?

– Le rapport ? Y’a qu’à voir ta gueule (de plus en plus mal à l’aise). On est en France ici un point c’est tout…

– Ah ouais ? ça veut dire quoi ça ? Qui est venu au Cameroun pomper l’or dans le passé hein ? t’as la mémoire courte hein. Facho de merde. Regarde tes mains, elles sont toutes noires. Va te les laver après tu viendras parler avec moi.

– Ouais, ouais, c’est ça…. Moi, je suis français depuis dix générations. De toute façon plus que 20 jours et Le Pen passe. T’inquiètes pas mon gros, le mois prochain t’es plus là !

Il est 18 heures 30, la caissière a déjà fait passer mes articles. Je ne m’en étais même pas rendue compte. Elle a vraiment été rapide. Il faut croire qu’elle a vite eu envie de se débarasser d’une réalité à laquelle on n’ose plus croire : le racisme.

Hanane Kaddour

Hanane Kaddour

Articles liés

  • À Aubervilliers, la NUPES se rassemble « pour l’histoire »

    La NUPES - Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale - s'est lancée officiellement à Aubervilliers. Après des jours de négociations médiatisées, les partis de gauche se sont réunis samedi 7 mai en Seine-Saint-Denis pour lancer officiellement la campagne des législatives avec lesquelles ils et elles espèrent transformer l'essai de Mélenchon à la présidentielle. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 08/05/2022
  • Législatives vues des quartiers : l’union et maintenant quoi ?

    Alors que La France Insoumise mène les négociations pour finir l'union de la gauche avec le Parti Socialiste, après les communistes et les écologistes, dans les quartiers le sentiment paraît mitigé. Entre la possibilité de voir la gauche s'imposer aux législatives et la mise à prix des circonscriptions populaires, au grand dam de certains élus de terrain. Décryptage.

    Par Jalalle Essalhi
    Le 05/05/2022
  • Dans le XIXème, on a voté Macron à « contre-cœur »

    Fief Mélenchoniste au premier tour, le XIXème arrondissement a finalement voté à 85,85 % pour Emmanuel Macron au second tour. C’est d’ailleurs à Paris, que le Président réélu réalise ses meilleurs scores. Kamélia Ouaissa est allé à la rencontre des électeurs, souvent coincés entre devoir et amertume. Reportage.

    Par Kamelia Ouaissa
    Le 26/04/2022