Faima, 17 ans, élève au lycée Jean-Jacques Rousseau. C’est un complot. Il aurait pu gagner les élections présidentielles de 2012. Sarkozy et son gouvernement sont capables d’avoir organisé un complot contre Dominique Strauss-Kahn. Lydia, 18 ans, élève au lycée Jean-Jacques Rousseau. Je pense que Dominique Strauss-Kahn est capable d’avoir violé la femme de chambre du Sofitel. Mais je ne crois pas que ça change quoi que ce soit. Il a de l’argent et tout, il peut se débrouiller pour que ça s’oublie. Et les politiques en France continueront comme avant.

Julien et François, 17 ans, élèves au lycée Jean-Jacques Rousseau. On n’a pas vraiment d’avis sur l’affaire DSK. On ne s’y est pas vraiment intéressés… On ne pense pas que ça changera quoi que ce soit.

Leur ami, Mohamed, 18 ans, élève au lycée Jean-Jacques Rousseau. C’est quand même bizarre cette histoire. Ça ressemble vraiment à un complot.

Scoty, 18 ans, élève au lycée de la Tourelle. C’est un coup monté par Sarkozy. Dès que la candidature de DSK pour la présidentielle a été quasiment sûre, il y a eu tout plein d’histoires, comme la Porsche, et là, la femme de chambre. Je pense que maintenant on va s’intéresser à ce que font les politiciens. On va apprendre qu’ils ont tous des sales histoires. Et cela quel que soit le parti politique. Ils sont tous pareils.

Ahmed, 18 ans, élève au lycée de la Tourelle. Il est millionnaire, il a sûrement dit à la femme de ménage « mets toi à quatre pattes ». Il croit qu’il peut faire tout ce qu’il veut.

Le boulanger du Pavé de Sarcelles, dans le village. Ça se fait pas, il a perdu la notion de la réalité. Certains politiques ne pourront peut-être plus agir comme ça en toute impunité, mais je pense que ça dépendra de leur position. Les plus puissants seront toujours protégés.

Françoise, 84 ans. J’ai toujours aimé Dominique Strauss-Kahn et je l’aimerai toujours. Et même s’il a vraiment violé la femme de ménage du Sofitel, je l’aime quand même. Je trouve que cette histoire est très malheureuse pour les politiques. On commence à s’intéresser à tout ce qu’ils font. Même si pour DSK ça ne pouvait pas rester caché, c’est exagéré. Je n’aime plus du tout les Etats-Unis, en tout cas au niveau judiciaire. Je suis vraiment déçue, parce que j’espérais voter pour DSK à la présidentielle en 2012. Maintenant, je ne sais même plus si je vais aller voter, car au Parti socialiste, il n’y a personne d’intéressant.

Philippe, 58 ans. Tant qu’il n’est pas jugé, il y a présomption d’innocence. Je connais DSK et François Pupponi (le maire de Sarcelles, ndlr) depuis longtemps. Jamais je n’ai entendu parler d’histoire aussi sordide. Je suis sûr qu’il va être innocenté. Le positif dans cette histoire, c’est que les choses ont déjà commencé à bouger. On s’intéresse de plus près aux politiques. L’affaire Georges Tron (accusé d’agression sexuelle par d’anciennes employées municipales de Draveil, dont il est maire, ndlr) le prouve. On voit aussi qu’ils sont tous pareils. A droite, à gauche, au centre. Quand ils arrivent au pouvoir, ils oublient la réalité. Ça a toujours été le cas. Mais si la politique ne redresse pas, c’est la porte ouverte à toutes les dérives.

Sophie Noachovitch

Articles liés

  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022
  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022