Je me suis farci le bistrot Sarko samedi, comme au blog on tient à la parité du temps de parole jusque dans les chopines, direction Noisy-le-Sec pour écouter Madame Guigou, député PS de notre circonscription nous faire le coup du café Ségo. Le principe est le même : soutenir son candidat en s’adressant à la population dans un endroit convivial où l’alcool et le café coulent à flot dans le doux clapotis de la gratuité.

Le curieux ou le chaland de passage s’est fait rare, c’est plutôt un public de sympathisants PS qui a fait le déplacement. Il y a un petit coté officiel dans cette manifestation avec une conférence de presse avant le début des palabres, j’ai commencé à jouer des coudes par réflexes acquis pendant mes déplacements auprès de Miss Royal, ce qui fut inutile la profession journalistique ayant fait preuve ce soir-là d’un savoir vivre exemplaire. Ce qui est facile quand on est que deux sur le coup : une journaliste du Parisien et moi.

70 jours ; 70 femmes. C’est le nombre de personnalité du PS et du beau sexe qui organise un truc pour soutenir leur candidate dans toute la France. « La formule des cafés me paraissait plutôt sympa » nous explique Madame Guigou. Thème de cette soirée : la jeunesse. Des jeunes il y en avait pas mal ce soir, même des très jeunes « je soutiens le PS, un peu » m’annonce une petite collégienne. Les propositions de Ségolène Royal pour la jeunesse ont été un des principaux thèmes de discussion. Des emplois tremplins au prêt à taux zéro pour encourager la création d’entreprises chez les jeunes.

J’aurais aimé vous faire un rapport détaillé de ce qui a été dit mais la voix de Madame Guigou ne portait pas de là ou j’étais, pour la convivialité c’est réussie mais les problèmes de son relevés à Villepinte persistent toujours au PS. En même temps Eric Raoult n’a eut droit qu’a 5 min de mon temps Samedi, l’éthique du Blog est donc sauf. Et puis je n’avais pas le temps de rester jusqu’au bout, j’ai une vie moi bon sang ! Journalisme citoyens c’est aussi faire un article entre les courses à Intermarchés et sa lessive.

Idir Hocini

Idir Hocini

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021