Organiser la soirée électorale de Villeurbanne c’était censé être du gâteau. Samia Belaziz a tout fait pour nous faciliter la tâche, elle nous a trouvé une salle équipée d’internet et fait venir du monde pour regarder avec nous l’annonce des résultats devant une télé, elle a même fait les courses pour un petit buffet. Mon boulot à moi, dans un premier temps, était d’établir une connexion internet et de brancher la webcam pour avoir une liaison avec le QG général situé dans les locaux du nouvel Obs à Paris. Comme je suis le dernier des branquignoles, j’ai demandé à mon ami Vuu San, expert en coup fourrés et en informatique de me prêter main forte. Après un millier de péripéties, et l’aide d’un autre petit génie de la toile, le jeune Farid, la connexion est établie mais impossible de brancher la webcam. J’avais envie de pleurer. Plan B, on fait tout avec les portables fournis par SFR en visio conférence. La connexion internet me lâche en plein milieu de l’émission, je perds le contact avec l’équipe à Paris : du stress, du stress, et du stress. Le boulot fut néanmoins à peu prêt fait, des réactions à chaud, des interviews, tout ça dans une ambiance festive tant deux événements ont galvanisé la foule : Ségolène au deuxième tour, et le FN en déroute. 

Idir Hocini, Vuu San, Syllep

Idir Hocini

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021