Alors qu’aux Etats-Unis un candidat noir est en passe de représenter le Parti démocrate aux élections présidentielles de novembre 2008, le constat en France est amer pour les candidats issus de la diversité maghrébine et noire : aucun député, aucun maire. Certes, dans les récentes élections municipales, beaucoup d’entre eux étaient têtes de liste, mais ils étaient souvent parachutés comme Razzye Hammadi du PS, ou bien candidats dans des communes ingagnables, comme Aminata Konate de l’UMP, qui s’est présentée dans un bastion de gauche, Montreuil.

Parmi eux, très peu pouvaient espérer être élus, mais quand ils le pouvaient, ils ont dû faire face aux calomnies. Ce fut le cas du socialiste Hussein Mokhtari, à Garges-lès-Gonesse. En effet, comme nous le révélions lundi 17 mars au lendemain du deuxième tour, un tract anonyme raciste « TOUT SAUF UN ARABE A LA MAIRIE !!! DIMANCHE NE VOTEZ PAS POUR MOKHTARI !!! », a été distribué dans la commune de Garges-lès-Gonesse.

Selon nos informations, ce tract a été distribué samedi 15 mars, veille d’élection, dans toutes les boites aux lettres des quartiers dits populaires : Dame Blanche, La Muette, La Zone 4. Hussein Mokhtari nous a confirmé qu’il avait déposé plainte au pénal auprès du commissariat de police, et parallèlement il a dépose ce vendredi un recours auprès du tribunal administratif, compétent en ce domaine, en annulation des élections municipales de Garges-lès-Gonesse.

Mais, vraisemblablement, cette requête n’aura que très peu de chances d’aboutir, puisque le tract est anonyme. On ne peut donc accuser, à l’heure actuelle, ni les partisans de l’UMP ni ceux du PC, par exemple, d’avoir voulu diffamer le candidat PS.

Maigre consolation pour ce candidat de la diversité, il sera élu aujourd’hui vice-président du conseil général du Val-d’Oise, une première en France. A défaut, comme aux Etats-Unis, d’avoir la possibilité d’élire un président Noir à la tête de l’Etat, c’est dire l’écart qui existe entre les deux pays. 

Chaker Nouri

Photos: parties d’un seul et même tract.

Chaker Nouri

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021