En 2008, le Bondy Blog est invité par Fadela Amara, alors secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, à  la présentation de son plan espoir banlieue. Les petits fours et le gratin n’impressionnent pas Chou Sin qui promène son objectif un peu partout parmi les convives. La  foule est si prestigieuse qu’il croise Nicolas Sarkozy, le nouveau président de la République. Le verbe affuté, notre journaliste dégaine la première question qui lui vient à l’esprit : «Monsieur le président, allez-vous défendre votre plan dans les quartiers ?»

«Oui bien sûr », répond Nicolas Sarkozy. « Et vous allez aller où ? » demande alors Chou. «Notamment à Bondy, notamment au Bondy Blog !», promet le président.

Une promesse si facile à tenir. Voilà plusieurs mois que nous avons invité Nicolas Sarkozy à participer à notre émission politique, le Bondy Blog Café, diffusée sur LCP.  Nous n’avons jamais eu de réponse. C’est bien dommage. Il aurait pu tenir parole, défendre ses idées et  son programme, dans une émission qui donne la part belle aux quartiers populaires.

Bien sûr, nous lui aurions posé les questions qui fâchent. Une perspective qui n’a pas effrayé Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, François Bayrou ou même François Hollande, en tête dans les sondages. Tous candidats, comme lui.

Pourtant mardi dernier, Nicolas Sarkozy n’était qu’à un jet de pierre du Murat, le café où nous enregistrons notre émission. Le président a effectué une visite éclair à Drancy, ville voisine, une visite « ninja » disent les mauvaises langues. Les médias ne furent prévenus que deux heures à peine avant sa venue. N’aurait-il pas pu, comme il l’avait promis il y a 4 ans, nous consacrer une petite partie de son temps lors de ce passage en banlieue ?

Le Bondy blog réclame à sa table un président de la République; cela paraît fort présomptueux. Peut-être. Mais le mois dernier, Dawn McCall, membre du gouvernement américain, est passée au Bondy Blog. Un jour, qui sait ? Son patron viendra aussi. Lui ne nous a encore rien promis, mais Barack Obama nous fera peut-être l’honneur d’une visite.

Nous ne serions qu’à peine surpris. Depuis quelques années, la banlieue française a l’impression d’être courtisée par les Etats-Unis ou même le Qatar. Elle a également le sentiment d’être négligée par une partie de sa classe politique.

Idir Hocini

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xpto6a_n-sarkozy-la-promesse_news[/dailymotion]

Chou Sin

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués. (Un article d'abord publié chez Mediapart, dans le cadre de notre partenariat).

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022