En 2008, le Bondy Blog est invité par Fadela Amara, alors secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, à  la présentation de son plan espoir banlieue. Les petits fours et le gratin n’impressionnent pas Chou Sin qui promène son objectif un peu partout parmi les convives. La  foule est si prestigieuse qu’il croise Nicolas Sarkozy, le nouveau président de la République. Le verbe affuté, notre journaliste dégaine la première question qui lui vient à l’esprit : «Monsieur le président, allez-vous défendre votre plan dans les quartiers ?»

«Oui bien sûr », répond Nicolas Sarkozy. « Et vous allez aller où ? » demande alors Chou. «Notamment à Bondy, notamment au Bondy Blog !», promet le président.

Une promesse si facile à tenir. Voilà plusieurs mois que nous avons invité Nicolas Sarkozy à participer à notre émission politique, le Bondy Blog Café, diffusée sur LCP.  Nous n’avons jamais eu de réponse. C’est bien dommage. Il aurait pu tenir parole, défendre ses idées et  son programme, dans une émission qui donne la part belle aux quartiers populaires.

Bien sûr, nous lui aurions posé les questions qui fâchent. Une perspective qui n’a pas effrayé Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, François Bayrou ou même François Hollande, en tête dans les sondages. Tous candidats, comme lui.

Pourtant mardi dernier, Nicolas Sarkozy n’était qu’à un jet de pierre du Murat, le café où nous enregistrons notre émission. Le président a effectué une visite éclair à Drancy, ville voisine, une visite « ninja » disent les mauvaises langues. Les médias ne furent prévenus que deux heures à peine avant sa venue. N’aurait-il pas pu, comme il l’avait promis il y a 4 ans, nous consacrer une petite partie de son temps lors de ce passage en banlieue ?

Le Bondy blog réclame à sa table un président de la République; cela paraît fort présomptueux. Peut-être. Mais le mois dernier, Dawn McCall, membre du gouvernement américain, est passée au Bondy Blog. Un jour, qui sait ? Son patron viendra aussi. Lui ne nous a encore rien promis, mais Barack Obama nous fera peut-être l’honneur d’une visite.

Nous ne serions qu’à peine surpris. Depuis quelques années, la banlieue française a l’impression d’être courtisée par les Etats-Unis ou même le Qatar. Elle a également le sentiment d’être négligée par une partie de sa classe politique.

Idir Hocini

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xpto6a_n-sarkozy-la-promesse_news[/dailymotion]

Chou Sin

Articles liés

  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022
  • « Strike » réussi pour la NUPES en Seine-Saint-Denis, malgré l’abstention

    En Seine-Saint-Denis, c’est un pari gagné pour la NUPES, qui visait sans détours le strike pour ces élections législatives. 12 circonscriptions sur 12 pour l'alliance de la gauche qui regroupe LFI, PS, EELV et PCF, qui détenait déjà sept circonscriptions, sous les couleurs du PCF et LFI. Le mot d’ordre qui semblait utopique pour certains est donc devenu réalité.

    Par Anissa Rami
    Le 20/06/2022
  • Face à la crise du logement, le gouvernement dans le déni

    Le résultat du second tour des législatives provoquera-t-il un remaniement ? En attendant, le ministère du logement est aux abonnés absents, depuis le 20 mai dernier. Une décision qui laisse bon nombre d’acteurs dubitatifs, alors que la crise du logement s’aggrave. Le président de l’association Droit au logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud, pointe, amer, les manquements du gouvernement.

    Par Céline Beaury
    Le 17/06/2022