Elle s’appelait Marina, elle venait d’avoir 14 ans, elle est morte aujourd’hui  14 octobre  2011. 5 heure du matin, tout est fini, le cerveau de Marina vient de s’arrêter, cela faisait déjà  un jour qu’elle était dans le coma.

Cité Salengro à Drancy,  23h00, un appartement prend feu. La famille de Marina se réfugie sur le balcon. Marina préfère descendre par les escaliers. Elle fait le mauvais choix, elle s’évanouit. Lorsque les pompiers arrivent,  il la transporte à  l’hôpital Avicenne où elle tombe dans le coma. Vous connaissez la dramatique suite …

Vendredi 14 octobre 2011, tout le collège Liberté est sous le choc, la principale annonce, émue, que nous venons de perdre une élève. Des larmes et des cris, voilà tout ce que ses amis ont  pu faire.

13h30 une marche est programmée. Pratiquement  tout le collège, environ  300 personnes dont des professeurs,  les élèves  et la sœur de la victime en tête de cortège, escortés par cinq voitures de police, font une marche silencieuse qui  part du collège jusqu’au lieu du drame. Sur place, une minute de silence…

8h00, collège liberté des affiches sont faites « RIP MARINA », repose en paix en latin. Tous les  professeurs nous proposent de faire cours, certains sont plus secoués et décident de ne pas assurer leurs cours soit pour aller à la marche, soit tout simplement  parce qu’ils sont en deuil. Ce n’est pas tous les jours  qu’on apprend le décès d’un de ses  élèves. Beaucoup sont sous le choc. L’infirmière est passée dans toutes les classes pour nous rassurer, pour parler…

15h30, La marche revient de Salengro. Tout le monde est  en larmes,  les amis, les  proches, la  famille. Ils ont pu se recueillir une dernière fois pour Marina.

16h00, toutes les personnes revenues de la marche disent que c’est un incendie dramatique qui a coûté la vie à notre camarade.

Elle était trop jeune pour nous quitter, la vie est parfois injuste.

Mehdi  ICHOU

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022