Le Bondy Blog se refait une beauté, un lifting. Normal, nous prenons de l’âge et la vitesse des évolutions technologiques ne nous permet pas de rester sur place. Soit, nous suivons le mouvement, soit nous disparaissons.P1040584

 

C’est une loi de la nature, c’est aussi une nécessité dans l’écosystème médiatique. Si l’ambition est de jouer dans la cour des grands, il faut faire bonne figure d’un point de vue de la technique et surtout cultiver notre différence au niveau éditorial. Il nous faut aussi assumer notre histoire et notre héritage helvétique.

Le Bondy Blog est une expérience singulière dans le paysage audiovisuel français, née lors du drame des émeutes urbaines de novembre 2005. Cet événement tragique est notre ADN. Le travail patient et rigoureux réalisé depuis plus de sept ans démontre qu’il est possible de faire naitre des initiatives porteuses de solutions et de sens dans un contexte chaotique. L’histoire de la blogosphère française retiendra que le doyen des « pure-players » est né un matin en Seine-St-Denis, à l’initiative d’un journaliste suisse. Mais le Bondy Blog est plus qu’un média, c’est un véritable laboratoire qui préfigure le prochain contrat social français !

Faire vivre une expérience de ce genre exige, en vérité, une dépense d’énergie constante. Le Bondy Blog s’est d’abord construit sur des bases anarchiques, à l’arrache comme on dit, à distance des procédures, des autorisations symboliques oppressantes. Parce que toute prise de parole est avant tout un acte politique. Parce que la parole ne se donne pas, elle se prend. Pour être libre, elle se construit, elle s’argumente, elle se muscle de références, de chiffres et d’exemples, elle n’est pas pleurnicheuse ou vindicative, elle doit être respectueuse des lois, elle délivre une information juste et honnête, elle doit pouvoir être confrontée à son contraire. Elle est vivante et sans concessions.

Cette expérience est vécue, parfois, comme une seconde naissance pour certains de nos jeunes qui sont l’objet de toutes les stigmatisations, de toutes les instrumentalisations, de tous les débats politiques. Le passage d’un rôle passif à un rôle actif impose une prise de conscience politique et une responsabilité sociale. Chacun de nous supporte le poids de tout le collectif lors de la publication de son texte. Il est de facto le porte parole de l’équipe du Bondy Blog et non pas de la banlieue comme on aime nous décrire à tort.

Pour arriver à ce résultat, nous avons développé toute une politique pédagogique, basée sur des actions concrètes (conférence de rédaction hebdo, école du blog, prépa égalité des chances aux concours des écoles de journalisme, productions audiovisuelles, participation active aux colloques, séjour à l’étranger…) pour permettre à chacun d’utiliser le levier approprié pour son propre projet scolaire, universitaire, professionnel ou tout simplement d’expression citoyenne. Ces activités sont les fondations du Bondy Blog, le socle qui donne une plus value jamais égalée à cette expérience. Nous sommes engagés dans une démarche authentique, réfléchie et porteuse de sens pour les jeunes.

Le Bondy Blog est aussi un média de l’ère numérique avec quelques certitudes et beaucoup de questions. La première étant bien entendu celle qui conditionne tout le reste : quel modèle économique pour faire vivre toute cette machinerie ? Et de ce point de vue, nous partageons les mêmes interrogations que toute la profession, sinistrée par la crise et chamboulée par la révolution technologique. Mais qu’à cela ne tienne, cette période enchantée est plutôt favorable à tous les audacieux, aux créatifs, aux pionniers, aux adversaires de la frilosité et du conservatisme. Le capital du Bondy Blog, c’est sa jeunesse, sa fougue, son énergie, son impatience et ses rêves. Aucun mécène, aucune subvention ne peut créer une telle atmosphère.

Jusqu’ici, nous avions un partenariat public/privé pour constituer un budget annuel de l’ordre de 100 000 euros. Yahoo France, en achetant nos contenus, y contribuait pour 60%. L’agence pour la cohésion sociale et pour l’égalité (ACSE) finance nos sessions de formation. Cette contribution représente 40% de notre budget. Notre contrat avec Yahoo France a pris fin début janvier 2013. Il va sans dire que nous sommes à la recherche d’un nouveau média partenaire et diffuseur soucieux de créer les conditions financières et éditoriales de la poursuite de cette aventure. Des discussions sont en cours avec des partenaires. Nous venons de signer une convention avec le Conseil régional Ile-de-France pour la période 2013/2015. Paradoxalement, cette situation économique, loin d’être luxueuse, est plutôt vécue en interne comme une opportunité, une heure de vérité, un virage pour écrire une nouvelle page de l’histoire du Bondy Blog. Les caractères se forgent dans la difficulté. Les plus belles victoires viennent de loin, elles sont souvent parsemées d’obstacles.

Le contexte politique actuel, avec un quinquennat naissant, qui a suscité de réels espoirs et qui commence à créer de grosses déceptions (67% pour François Hollande en Seine-St-Denis lors de la dernière présidentielle), la situation socio-économique tragique dans les quartiers, les 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme et enfin les prochaines élections municipales de 2014, sont autant de sujets sur lesquels le Bondy Blog a des choses à dire et des arguments à apporter aux débats. Plusieurs projets sont en cours de réflexion. Notamment, la production d’une émission de radio à l’image de notre magazineTV « BondyBlogCafé », le lancement d’un « PrintBB », un partenariat avec une grande université, quelques événements et manifestations autour des 30 ans de la Marche, et bien sûr le projet « Municipales 2014 » à partir de l’automne 2013.

Plus que jamais, le Bondy Blog est face à son destin. Avec trois mots-clés : formation, production, engagement. Il s’inscrit dans la dynamique en cours dans les quartiers. Ces territoires où regorgent les initiatives et les innovations portées par les nouvelles générations héritières des luttes des années 1980. Cette nouvelle maquette du Bondy Blog, que nous avons voulu pratique et ergonomique, sera l’une des chambres d’écho incontournable pour suivre le quotidien des quartiers populaires.

Nordine Nabili
Directeur du Bondy Blog

 

 

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021