Point de vernissage ou de cocktail mondain pour inaugurer le festival Banlieue Is Beautiful. L’artiste Américain Monte fait le choix d’ouvrir le bal avec les enfants d’une classe de CM2 de La Courneuve. Des enfants qui le connaissent bien puisqu’il les accompagne depuis des années « depuis le CP » me précisent en chœur Imane Sabrina et les autres. Pas étonnant donc, que la trentaine d’élèves apprivoise très rapidement le Palais de Tokyo. Course à travers les pneus, bataille de polystyrène. Petite halte dans la caféteria improvisée par l’artiste Thomas Hirschhorn aux fauteuils habillés de scotch et tapisserie protestatrice.

Enfin, arrive l’atelier qu’ils attendaient avec impatience, celui qui inaugurera « officiellement » le festival : la création de banderoles géantes contenant les revendications pour leur école, leur ville, leur banlieue dans le cadre du Grand Paris. « Pour La Courneuve nous voudrions des monuments comme la Tour Eiffel » écrivent les uns « Dans notre école on veut des tablettes », réclament d’autres. Le choix d’axer les revendications autour du Grand Paris n’est pas anodin puisque « c’est ici, au Palais de Tokyo que se trouve le siège social des architectes du Grand Paris » précise Mariane collaboratrice de Monte.

Toutes les banderoles seront accrochées à l’entrée avec les architectes. Après ça, nul ne pourra prétendre ignorer les revendications des écoliers de banlieue …

Widad Ketfi

Articles liés

  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021
  • ‘Qui va accoucher les femmes ?’ : le cri d’alerte des sages-femmes de Saint-Denis

    A l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), l'annonce de la fermeture de plusieurs lits en salles de naissance a fait déborder le vase pour les sage-femmes en sous-effectif dans tout le département, alors que c’est là que l’on compte le plus de naissances en France. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 15/10/2021