COUPE DU MONDE. Qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, les Algériens font la fête. Hier soir, à l’occasion d’Algérie-Belgique, les supporters des Fennecs ont mis l’ambiance dans le quartier de la Goutte d’Or à Barbès. Reportage.

Il est 16 heures, la Goutte d’Or dans 18° arrondissement, est pleine à craquer. C’est la quatrième fois que l’équipe nationale algérienne participe à la coupe du monde. Les Fennecs s’apprêtent à jouer leur premier match de la compétition contre la Belgique. Le match ne commence qu’à 18 heures. Qu’à cela ne tienne, les Algériens ont déjà commencé à faire la fête. Et il n’y a pas que des Algériens de Barbès et du quartier qui sont là soir. Beaucoup ont fait le déplacement car ils savent que l’ambiance sera énorme dans le quartier emblématique des Algériens.

Les supporters des Fennecs crient avec force : « 1-2-3 Viva  l’Algérie ». Les habitants regardent par les fenêtres. Quelques supporters sont montés sur des échafaudages avec des drapeaux à la main. A l’endroit même où un immense drapeau a été déployé. Tout le monde s’y met, de 7 à 77 ans. Même, les mères de famille d’un certain âge se prennent au jeu, les chibanis se sont habillés pour l’événement en portant une écharpe et un chapeau aux couleurs des Fennecs. La plupart sont Algériens, mais certains se sont volontiers laissés prendre par l’ambiance. C’est une ambiance contagieuse qui entraine tout le monde dans la joie et la bonne humeur.  À l’extérieur, on ne peut pas  faire un pas sans voir le drapeau vert et blanc dans les rues. Il y a comme une impression d’être en Algérie et d’avoir gagné la coupe du monde 2014. Justement, dans les mains des supporters une copie de la coupe circule.

IMG_20140617_173318Ils ont une nouvelle fois montré leur capacité à mettre l’ambiance et aussi leur sens des affaires. Des dizaines de vendeurs à la sauvette proposent une panoplie d’accessoires aux couleurs des Fennecs : sandalettes, chapeaux, maillots, chaussettes… Ces vendeurs avaient un semblant de stand, avec un simple tissu posé à même le sol. Certains supporters montés sur des panneaux de signalisation les utilisaient comme caisse de résonance en frappant dessus, en rythme. Puis de temps à autre, des youyous à n’en plus finir. Un stade en pleine rue, voilà l’ambiance à Barbès hier soir avec les fumigènes, les cornes de brumes, les motos ou voitures aux couleurs des Fennecs.

Les caméras télés ont été prise d’assaut par les supporters. Les automobilistes avaient du mal à circuler, car la foule débordait sur la route. Sur la place du quartier de la Goutte d’Or, certains cafés ont décidé de fermer les portes ou de rester ouvert mais en ne diffusant pas le match. Ils craignaient sûrement des débordements de la part de certains supporters durant le match.  Au total, deux ou trois café sont seulement restés ouverts et ont diffusé le match. Ces cafés étaient bondés. Il reste quelques minutes, tout le monde se précipite pour essayer de voir le match dans différents endroits.

IMG_20140617_171356Des supporters ont dû assister au match à l’extérieur du café. Cela ne leur a pas pour autant gâché leur joie ou leur plaisir d’être parmi les gens, comme Vincent habitant à Villiers-le-Bel (95) : « J’ai un restaurant dans le 10e et ce n’est pas loin de Barbès. Tu viens à Barbès pour voir le match, mais surtout pour l’ambiance. Voir le match tout seul à la maison, ce n’est pas le match. Alors que venir ici dans cette ambiance le match prend tout son sens et devient plus intéressant, car tout le monde vibre au même moment ».

Il est 18 heures dans la rue de Chartres un salon de coiffure est ouvert et diffuse le match. Et par l’intermédiaire d’une personne connaissant le propriétaire, j’ai pu entrer pour assister au match. Quelques supporters sont présents, dont deux coiffeurs et le propriétaire. Arrive l’hymne algérien, le son de la télévision est alors monté au maximum. Les supporters, assis sur des chaises devant l’écran le chante avec force et conviction, avec la main droite sur le coeur.

Les supporters sont confiants. Les pronostics vont bon train : « 2-1 pour l’Algérie » lance un supporter. Alors qu’un autre dit plutôt : « 1-0 pour l’Algérie ». Au début de la rencontre, certains supporters crient « oouuh » en voyant à l’image des joueurs belges. Mais, ils ont tous les yeux fixés sur l’écran. Sur leurs visages transparait tout de même un peu d’inquiétudes. Même s’ils ne veulent pas trop la montrer.  À 15 minutes de jeu, toujours 0-0 pour les deux équipes. Ils semblent que les équipes ne veulent pas prendre trop de risques pour marquer.

IMG_20140617_182425Cette inquiétude se dissipe au premier but, à la 25ième minute de Feglouli (joueur de Grenoble) sur un pénalty. Sans surprise, les supporters explosent de joie. Les « 1-2-3 viva l’Algérie » résonnent dans le quartier. Malgré tout les supporters restent sur leur garde. Les Fennecs s’en sont bien tirés dans cette première mi-temps. Une  défense correcte et quelques accélérations ont été réalisées. Les supporters quittent les cafés pour décompresser après un début de match assez stressant pour les Algériens. L’activité du salon ne s’arrête pas, un client arrive pour se faire couper les cheveux. Il est pris en charge par un coiffeur.

IMG_20140617_173318Deuxième mi-temps : les Belges conservent de plus en plus le ballon. Les Algériens ne savent plus où donner de la tête. La tension est à son comble chez les supporters, car les Belges attaquent de plus en plus et créent des occasions pour marquer un but. Dans le salon de coiffure, les pronostics s’enchaînent de nouveau, toujours « 2-0 pour l’Algérie« . Lorsqu’un des Fennecs s’essaye à un but, les supporters crient : « oh non ». Puis, les applaudissent pour les soutenir. À ce stade du jeu, les supporters espèrent que le score restera tel quel et rêvent d’obtenir les 3 points. Mais, les supporters déchantent rapidement au moment où les Diables rouges marquent 2 buts à dix minutes d’intervalle. A la 70ième minute, Fellani inscrit un but. Dans le salon les supporters restent scotchés. Puis, s’ensuit un autre but de Mertens à la 80 ième minute. Les regards des Algériens restent figés sur l’écran. L’air dépité par le résultat du match. Le score final est de 2-1 pour la Belgique.

Malgré la défaite, les supporters algériens ont repris la fête dans la rue. Ils ont fait abstraction du score et pensent déjà au prochain match contre la Corée du Sud, le dimanche 22 juin. Quoi qu’il puisse se passer dans cette coupe du monde 2014, les supporters Algériens sont derrière leur entraineur et leur équipe d’Algérie.  « L’important est de participer déjà à cette coupe du monde » lance un supporter. Ils les soutiendront jusqu’au bout.

Hana Ferroudj

Articles liés

  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021