Nadia Méhouri est une maman trentenaire. Elle vit dans le XIXème arrondissement de Paris. Présidente de Lassoce2Luisa, elle a tenté le pari suivant : convaincre des jeunes de l’accompagner au fin fond des campagnes françaises. But de l’opération : combattre les a priori qui existent de part et d’autre. Car si les ruraux, trop souvent nourris par les images alarmistes du JT de Jean-Pierre Pernaut, perçoivent a fortiori les jeunes des quartiers comme des délinquants, de la même façon, les jeunes citadins ont également une image tronquée des campagnards, qu’ils assimilent notamment à des « fachos ».

Cette action s’est déroulée à plusieurs reprises en 2006, grâce notamment au soutien du ministère de l’agriculture. C’est précisément ce qui a poussé Nadia Méhouri à emmener des filles et des garçons de son quartier populaire de l’Ourcq à Paris. L’idée est simple: prendre une caméra et aller discuter avec les habitants de la France profonde, des agriculteurs, des femmes, des jeunes, des moins jeunes. Le projet, intitulé « A la rencontre de ce pays qui est le mien » résume tout: les jeunes de quartiers ne connaissent pas la France. La France ne les connaît pas non plus.

Par ailleurs, à l’occasion des élections présidentielles et à l’initiative de Lassoce2Luisa, un groupe d’associations, le Collectif2007 a été créé, en vue principalement d’encadrer les jeunes qui n’ont jamais voté. Véritable appel aux citoyens convaincus et à convaincre, le Collectif2007 a récemment lancé sa propre démocratie participative en rassemblant diverses associations et acteurs de terrain (Réseau Education Sans Frontières, des représentants de Jeudi Noir ou encore Patrice Pelloux, médecin le plus connu de France).

Nous avons rencontré Nadia Méhouri. Elle nous présente les grandes orientations de son association, et nous donne son point de vue sur la politique.

 

 

Hanane Kaddour. Syllep.

Hanane Kaddour

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021