J’ai eu une petite discussion avec le maire de Bondy, Gilbert Roger, à propos d’un quartier du nord de la ville. Il s’agit du Carré, un groupe d’immeubles qui appartiennent à la ville de Paris et qui comptent 630 logements. Ils sont gérés par la Semidep, une société d’économie mixte qui possède 4965 logements, dont 1174 sont situés à Paris, et les autres en banlieue. Gilbert Roger constate que depuis de nombreuses années, la Semidep attribue systématiquement les logements du Carré aux familles qui ont le plus de difficultés sociales. Sans se soucier des problèmes que pose cette concentration de population très affaiblie. « Je pense qu’on peut affirmer que la Ville de Paris se débarrasse ainsi de tensions sociales en les mettant en banlieue », n’hésite pas à déclarer Gilbert Roger. On découvre ainsi qu’il y a des mécanismes pervers qui permettent à une collectivité publique de se décharger de ses problèmes sur une autre collectivité publique. Gilbert Roger (qui appartient au PS) a essayé d’en parler avec l’ancien maire de Paris, le chiraquien Jean Tiberi; il a essayé aussi d’en parler avec le nouveau maire, le socialiste Bertrand Delanoë. En vain… Désormais, le maire de Bondy se bat pour obtenir la gestion de ces logements HLM et pour essayer d’y installer une population mieux équilibrée. Voilà un combat intelligent. 

Par Alain Rebetez

Alain Rebetez

Articles liés

  • Assia Hamdi, un livre pour l’égalité dans le sport féminin

    Avec son livre 'Joue-la comme Megan', la journaliste sportive Assia Hamdi raconte la bataille des sportives pour la défense de leurs droits et leur liberté. La journaliste explore différentes problématiques liées au sport féminin : l’égalité salariale, l’injonction à la féminité ou encore les questions liées au corps féminin comme les menstruations ou la grossesse. Interview.

    Par Emeline Odi
    Le 25/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021