Ce samedi matin, Mohammed Djeroudi me prend avec lui à la poste pour retirer la « light box » qui devrait enfin nous donner l’accès à l’ADSL dans l’appartement. Je me suis énervé. « Mais pourquoi, le facteur n’a pas laissé le paquet dans la boîte aux lettres comme en Suisse. Cela nous aurait évité de faire la queue! » Naïf! « Les jeunes auraient vite fait de la voler », me répond Mohammed.

Je suis toujours étonné du naturel avec lequel, il prend note des manifestations du mal-être de la cité. Un peu comme s’il constatait un phénomène d’une évidence aussi incontestable que la rondeur de la terre ou la lumière du soleil. Il ne se laisse pas impressionner, il se contente, infatigable, d’essayer d’y remédier.

Par exemple par le dialogue. Dans la file d’attente de la poste, (d’une lenteur incroyable ici), Mohammed réussit à faire discuter tout le monde de l’ex-parisienne du 16ème, au beur, au noir ou à l’helvète. Tout de suite, la cité se fait un peu moins grise.

Par Pierre Nebel

Pierre Nebel

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021