Le RAP, c’est aussi le nom de l’association : « Résistance à l’Agression Publicitaire ».

Comme son nom l’indique, cette association lutte contre le matraquage publicitaire. Les raisons sont claires, il est scandaleux que chaque personnes reçoive l’équivalent de 40 kg chaque années dans sa boîte aux lettres de prospectus (ce sont leurs sources). Tout ceci constitue du gaspillage, et accroît le volume de déchets. Et toujours d’après leurs sources, si 5 % des français faisaient le choix de ne plus recevoir d’imprimés ce seraient, entre-autres, 400 000 arbres épargnés. Donc si aucun Français ne recevait de prospectus, ça fait 8 millions d’arbres épargnés !

Contre tout ça, il n’y a pas de solutions miracle, il y aura toujours de l’imprimé.

Des actions sont menées pour faire face au problème, renvoyer le prospectus reçu à l’expéditeur ou écrire à la société pour lui signifier son ras le bol. On peut aussi s’inscrire sur une liste « stop publicité » à l’Union Française du Marketing Direct ou à la liste Orange de France Télécom,  petites méthodes pas toujours efficaces pour défendre sa boite aux lettres. Tout ceci ne pesant pas très lourd, des revendications claires sont adressées par l’association aux pouvoirs publics :

– L’adoption d’une loi garantissant le respect des autocollants anti-publicitaires comme c’est déjà le cas au Portugal, en Allemagne, à Bruxelles;

– La mise en place d’une taxe obligatoire pour les distributeurs, leurs faisant supporter le coût réel du traitement des déchets engendrés, qui représenterait 110 millions €;

– Un plan national de réduction de ces déchets à la source, sur le modèle de celui en vigueur à Bruxelles.

Ces informations ont été recueillies lors de la journée nationale de déversement de prospectus, forcément, pour mobiliser le maximum de personnes, et pour se faire connaître… ils n’allaient pas distribuer des prospectus !

L’association défend la cause écologique avec des choses simples et tout ceci m’a donné la curiosité de voir si Nicolas Hulot en parle dans son pacte écologique. Sur le site de ce pacte écologique, on y trouve les explications de la démarche consistant à faire signer ce pacte à tous les candidats de droite comme de gauche car c’est une cause commune bien au dessus de ce clivage. Mais sur les propectus, rien. J’apprends ensuite que le pacte écologique en lui-même est à vendre sous forme de livre. Encore du papier !

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • 2 ans après la mort de Sabri, la famille demande toujours justice

    Samedi 21 mai 2022, à Argenteuil, une marche blanche a été organisée par la famille de Sabri Choubi. Mort, il y a deux ans, dans un accident de moto, les proches demandent des réponses dans cette affaire qui impliquerait un véhicule de la BAC. Reportage.

    Par Audrey Pronesti
    Le 23/05/2022
  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022