Le double dutch est un sport basé sur le jeu de la corde à sauter. Sa pratique nécessite au minimum trois personnes : deux pour tenir les cordes aux extrémités et un troisième pour exercer diverses figures au centre. Il se pratique également en double, c’est-à-dire que deux personnes sautent à la corde. Il y a trois catégories : novice, junior et senior. Les 30 et 31 octobre s’est déroulé le championnat international de double dutch, à Paris, à la Halle Carpentier. La Hongrie, la France, l’Allemagne, la Suède, Singapour, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Réunion, les Etats-Unis, l’Angleterre ainsi que l’Afrique du Sud étaient au rendez-vous.

Rama Yade, la ministre des sports, est venue apporter ses encouragements. Les télés, TF1 et Trace TV, entre autres, étaient présentes. L’équipe de France est composée d’une vingtaine de jeunes de 10 à 28 ans. J’ai interrogé Fally et Garry, deux frères membres des tricolores : « Comment avez-vous connu ce sport ? – Des grands de la MJC de notre quartier en faisaient. On les a vus et ça nous a plu. On a donc cherché à en faire et on a découvert qu’il y avait une fédération française de double dutch. – Cela remonte à quand ? – A il y a 5 ans. – Que pensez-vous du présent championnat à Paris ? – Le niveau est très élevé mais je ne pense pas que les petits Français gagneront. – Et pourquoi donc ? – Leurs enchaînements ne sont pas parfaits et leurs adversaires sont extrêmement forts. Hier, la Réunion, Saint-Ouen et Grigny ont été très forts ! Mais malheureusement ils n’ont pas été sélectionnés pour représenter France. »

La journée des finales fut fort agréable. Un DJ mixait des sons sur les épreuves de vitesse, de figures imposées et de free style. Et l’animateur, un rondouillard aux fausses allures de Lil Wayne avec ses dreads locks et sa casquettes violette, envoyait des « Ah ! Hun ! » dans le micro. Résultat, une Belgique sur le podium dans toutes les catégories, aussi bien en simple qu’en double. Elle rafle même les trois places en juniors et seniors pour les double. Elle est la plus médaillée, suivie de l’Allemagne et la Suède.

Dans la vidéo ci-dessous, il s’agit de l’équipe de France (en blanc et rouge), qui, avec ses cordes, fait intervenir des joueurs des équipes adverses. Fraternel, le double dutch, et d’un sacré niveau !

Inès El Laboudy


Championnat International de Double Dutch
envoyé par Bondy_Blog. – Découvrez les dernières vidéos de sport.

Vidéo : Inès El Laboudy

Inès El laboudy

Articles liés

  • Le blues des petites mains du monde de la nuit

    Après 16 mois de fermeture administrative, les discothèques ont rouvert leurs portes le 9 juillet dernier. Mais alors que l’épidémie repart, l'étau se ressert déjà pour bon nombre de professionnels partagés entre la colère des derniers mois sans activité, et le doute concernant le futur. Nous avons rencontré quelques petites mains du milieu, qui racontent la précarité des derniers mois.

    Par Lucas Dru
    Le 22/07/2021
  • « On avait envie de ramener les vacances en bas de leurs bâtiments »

    Avec la crise sanitaire, pour de nombreux jeunes des quartiers populaires, l’été se passe souvent à la maison. Pour faire face à un été compliqué, des associations proposent (heureusement) des alternatives pour les plus jeunes. Reportage.

    Par Kamelia Ouaissa
    Le 16/07/2021
  • Le fast food social de l’Après M, 13 organisé à Marseille

    Dans les quartiers Nord marseillais, l’Après-M est en pleine phase de transition : de la débrouille à la structuration, mais toujours dans une quête d'indépendance. En pleine discussion avec la mairie phocéenne qui a annoncé son rachat, le 9 juillet prochain l’Après-M connaîtra la nature de sa propriété et de ses propriétaires. En attendant, l’auto-organisation locale reste toujours la marque de fabrique de la structure qui continue de fournir de l’aide alimentaire. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 08/07/2021