Le double dutch est un sport basé sur le jeu de la corde à sauter. Sa pratique nécessite au minimum trois personnes : deux pour tenir les cordes aux extrémités et un troisième pour exercer diverses figures au centre. Il se pratique également en double, c’est-à-dire que deux personnes sautent à la corde. Il y a trois catégories : novice, junior et senior. Les 30 et 31 octobre s’est déroulé le championnat international de double dutch, à Paris, à la Halle Carpentier. La Hongrie, la France, l’Allemagne, la Suède, Singapour, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Réunion, les Etats-Unis, l’Angleterre ainsi que l’Afrique du Sud étaient au rendez-vous.

Rama Yade, la ministre des sports, est venue apporter ses encouragements. Les télés, TF1 et Trace TV, entre autres, étaient présentes. L’équipe de France est composée d’une vingtaine de jeunes de 10 à 28 ans. J’ai interrogé Fally et Garry, deux frères membres des tricolores : « Comment avez-vous connu ce sport ? – Des grands de la MJC de notre quartier en faisaient. On les a vus et ça nous a plu. On a donc cherché à en faire et on a découvert qu’il y avait une fédération française de double dutch. – Cela remonte à quand ? – A il y a 5 ans. – Que pensez-vous du présent championnat à Paris ? – Le niveau est très élevé mais je ne pense pas que les petits Français gagneront. – Et pourquoi donc ? – Leurs enchaînements ne sont pas parfaits et leurs adversaires sont extrêmement forts. Hier, la Réunion, Saint-Ouen et Grigny ont été très forts ! Mais malheureusement ils n’ont pas été sélectionnés pour représenter France. »

La journée des finales fut fort agréable. Un DJ mixait des sons sur les épreuves de vitesse, de figures imposées et de free style. Et l’animateur, un rondouillard aux fausses allures de Lil Wayne avec ses dreads locks et sa casquettes violette, envoyait des « Ah ! Hun ! » dans le micro. Résultat, une Belgique sur le podium dans toutes les catégories, aussi bien en simple qu’en double. Elle rafle même les trois places en juniors et seniors pour les double. Elle est la plus médaillée, suivie de l’Allemagne et la Suède.

Dans la vidéo ci-dessous, il s’agit de l’équipe de France (en blanc et rouge), qui, avec ses cordes, fait intervenir des joueurs des équipes adverses. Fraternel, le double dutch, et d’un sacré niveau !

Inès El Laboudy


Championnat International de Double Dutch
envoyé par Bondy_Blog. – Découvrez les dernières vidéos de sport.

Vidéo : Inès El Laboudy

Inès El laboudy

Articles liés

  • Grève des sans-papiers : « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

    En Île-de-France, près de 300 travailleurs sans-papiers ont entamé une grève face à un système d'emploi qui pousse à l'exploitation durable sans régularisation. Une main d'oeuvre pas chère, qui subit des cadences toujours plus difficiles dans des secteurs clés de la vie quotidienne. Reportage.

    Par Olorin Maquindus
    Le 27/10/2021
  • Thérapie de conversion : du discours religieux à la psychanalyse

    Alors que le Parlement se penche depuis ce mois d'octobre sur l'interdiction des thérapies de conversion, Miguel Shema s'est penché sur le documentaire 'Pray Away'. Film documentaire qui fait la lumière sur l'entreprise américaine Exodus, qui pendant des années à promis à des milliers de membres de la communauté LGBTQI+ de changer d'orientation sexuelle. Des pratiques qui passent par l'usage d'une sémantique psychologique et non religieuse. Analyse.

    Par Miguel Shema
    Le 26/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021