Ce soir je mange un sandwich avec Mohammed sur la place Nicole-Neuburger quand rentrent deux jeunes Noirs. L’un des deux explique qu’il a passé deux ans « au bled », en Côte d’Ivoire:

« Par rapport à là-bas, Bondy c’est le paradis. En Côte d’Ivoire, s’il y avait eu des émeutes comme ici, ils auraient utilisé les kalachnikovs, directs. Là-bas, ils connaissent pas les lacrymos et t’as des groupes de paramilitaires qui sont terribles. Quand ils sont dehors, t’as plus personne qui ose sortir dans les rues. Ici, les flics ils ne peuvent quand même pas faire n’importe quoi. »

Plus tard, le deuxième Noir me demande:

« Il y a du fric en Suisse? »

« Oui », je réponds, « enfin pas mal ».

Mohammed enchaîne et l’interpelle: « Et toi, pourquoi t’irais pas en Suisse faire un stage? »

Réponse: « Euh, non. La Cité me manquerait trop ».

Les deux conversations ont le même thème. Les jeunes hommes ne pourraient plus vivre ailleurs. Bondy, c’est leur patrie. Mais quand Mohammed demande aux deux s’ils ont la nationalité française, ils répondent: « Oui, entre guillemets ».

Ne pas se sentir totalement Français, sans pouvoir s’imaginer ailleurs. Une contradiction difficile à résoudre.

Par Pierre Nebel

Pierre Nebel

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021