Les yeux remplis de fierté, Jean-David Tartour, Julien et Joseph Vieville ont inauguré il y a une semaine leur temple du foot en salle, le Five, à Bobigny. Concept oblige, le Five ne doit surtout pas être confondu avec le boxplayer, par exemple. A chacun son public cible. Le Five, un nom très urbain, est le premier endroit où pratiquer du foot à cinq joueurs, au chaud, en Seine-Saint-Denis. « On vient tous du 93, et pour nous, c’était impensable d’ouvrir une salle ailleurs que dans le 93, c’est d’ailleurs ce qui a beaucoup plus à notre parrain Luis Fernandez », explique Joseph Vieville.

Luis Fernandez, ancien entraîneur du PSG, apporte son argent et sa notoriété dans l’affaire. Et sa passion pour ce projet. A la soirée d’inauguration, on a aperçu Traoré, Chantôme, Pancrate ou encore Camara, joueurs du PSG, club qui compte de nombreux supporters en Seine-Saint-Denis. On a vu Belion, aussi, un joueur de Bordeaux, ainsi que l’humoriste Bouder, qui ont enfile le short pour disputer un match contre l’équipe de Luis. Le Five à Bobligny, ce sont donc 5 terrains, où l’on joue à 5 contre 5. « On est ouverts depuis un mois et le bouche à oreille a fait son œuvre, on est satisfaits », affirme Jean-David Tartour. Donne-moi le ballon !

Widad Kefti


Tu kiffes le foot ? Tu kifferas FIVE
envoyé par Bondy_Blog

Chou Sin

Widad Kefti

Articles liés

  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021