Des heurts violents opposent ce samedi après-midi des individus et des policiers dans le quartier de la gare de Villiers-le-Bel (95). Les commerces de l’avenue Pierre Sémard, qui mène à la station RER D de la ville, ont baissé leur grille. La gare est fermée au trafic des voyageurs, les trains ne s’y arrêtent plus. Des individus ont mis le feu à des pneus au milieu de la chaussée.

Vers 13 heures, des sirènes de police ont retenti. A 14h30, des policiers, environ une cinquantaine, casqués, équipés de boucliers et de protection au torse, faisaient usage de flash-balls pour neutraliser un groupe de personnes dont on ignore le nombre. Ils ont commencé à procéder à des arrestations. Un hélicoptère, probablement de la police, survole la gare. D’après de premiers témoignages, ces heurts auraient éclaté après que des policiers sont venus arrêter des sans-papiers d’origine kurde regroupés dans un bâtiment associatif proche de la gare.

Chaker Nouri (texte et photos)

Nous publierons un ou des développements plus tard dans la journée ou demain dimanche.

Articles liés

  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024
  • Musulman & Citoyen (4/4) : Rîdwan Sahye, engagé jour et nuit contre la précarité étudiante

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane.

    Par Ayoub Simour
    Le 23/02/2024