Banlieue is Beautiful a offert une performance réalisée par des jeunes de l’association Les enfants du Canal. Créée en 2007, cette association défend l’accès au logement et la réinsertion par l’emploi pour toutes les personnes démunies. Depuis six mois elle a ajouté à sa plateforme, le programme Romcivic. Ce programme consiste à soutenir les Roms qui ont besoin d’accompagnement dans la recherche d’un logement, d’un emploi, de démarches administratives ou même pendant une visite à l’hôpital, afin de faciliter leur intégration en France.

Il comprend également un soutien scolaire proposé aux enfants roms et bulgares, tout âges confondus. Durant leur prestation, plusieurs jeunes ont lu des textes qui relataient la situation des Roms en France : conditions de vie précaires dans les bidonvilles, discriminations au quotidien… Les Roms sont-ils victimes de leur identité ou de leurs actions ? Une jeune fille de l’association me raconte :  » Certaines personnes parlent de la discrimination des Roms mais elles ne disent pas la vérité. Ce qu’on nous montre à la télé n’est pas la réalité. Beaucoup de Roms et Bulgares sont morts dans des bidonvilles à cause du manque d’eau, d’électricité… On oublie que nous sommes comme les français. Nous avons les mêmes droits. »

« Le gouvernement français prend tout son temps pour faire des lois sur tout ce qui concerne les Roms. Nous ne disposons d’un droit au travail que depuis le 1 janvier. » Comprenez alors que certains soient contraints de faire certains actes pour vivre. » A travers cette prise de parole, les intervenants de l’association ont voulu se faire entendre pour faire comprendre au public qu’être Rom n’est pas une raison d’exclusion, de préjugés : « plus d’enfants = plus d’argent », « Handicapé juste pour mendier » Les Roms veulent s’intégrer et être acceptés pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils font. « Je suis Rom, comme je suis basque ou breton« .

Sylverène Ebélébé

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022