J’étais plongé dans une passionnante partie de cartes avec les gamins de l’école où j’exerce avec brio mon job d’animateur quand je reçus un SMS de Kamel ; « Idir sors vite !! On a un code 69 ». Un code 69 ça veut dire que Kamel fait un truc intéressant et qu’il veut m’en faire profiter. Le temps de me moquer de mes petits camarades pour la sixième partie que je remporte d’affilée, et je file du boulot en pagaille au point de laisser tomber les trois as que je dissimulais dans ma manche. Pas le temps de négocier avec ces morveux de huit ans, je leur rends les bonbons que je leur ai rasé et file rejoindre Kamel.

Celui-ci me dit rapidement que Karl Zero l’a contacté pour participer à sa nouvelle émission politique qu’il diffuse sur internet via AOL. « Ca se passe à l’Etoile, une boîte chic sur les champs tu verras on va kiffer ». On prend donc le RER et le métro, direction les Champs. Deux stations après Gare du Nord, un groupe de touristes Allemands entre dans le wagon. Une des Teutones nous tourne le dos, exposant à nos yeux ébahis un magnifique portable dernier cri qui dépasse d’une poche de son sac à dos. Kamel lui tapote l’épaule et dans un anglais excellent lui signifie le danger : « portable pickpocket ! ». « Oh thanks a lot beaucoup ! » lui répond cette imprudente touriste. Grâce à Kamel, cinq Allemands sauront que le jeune de banlieue n’est pas le prédateur naturel du portable et du sac à main.

Sur place nous sommes vite présentés à Karl Zero. Il nous accorde un petit moment pendant qu’il se maquille. On parle un peu de notre travail sur le Blog, du Vrai Journal puis il nous explique ce qu’on vient faire ici. Nicolas Dupont-Aignan est l’invité de l’émission d’aujourd’hui, il se présente face à monsieur Sarkozy à l’investiture UMP, Kamel est invité à lui poser quelques questions. Une fois informé de la situation on appelle Samy un des patrons du Bondy Blog, il valide nos questions, nous donne de précieux conseils et nous souhaite bonne chance. Kamel passe à la maquilleuse, j’insiste pour avoir un petite retouche aussi, même si on veut pas de moi sur le plateau. J’écoute attentivement les débuts de l’émission et prends des notes surtout quand l’élu UMP parle de banlieues : « casseur », « trafic de drogues », « jeunes qui ne veulent rien foutre, à qui on doit mettre un gros coup de pied au cul », encore un fin connaisseur de la cité… Pour être juste il semble savoir qu’on n’est pas tous des délinquants juvéniles, d’ailleurs il le dit, mais nous trouvons qu’il exagère beaucoup, entre autres, l’impact du trafic de drogues dans l’économie et la vie de nos quartiers.

Kamel rentre en piste accompagné d’un autre bloggeur Guy Birenbaum, qui a fait un bout de chemin avec Ardisson. Kamel se demande d’abord comment un Nicolas inconnu du grand public peut avoir une chance de gagner face au Nicolas star des médias. Il enchaîne ensuite sur plusieurs questions : « La banlieue : clef de l’élection ? ». Puis : « La banlieue pour vous ce n’est que des jeunes racailles et du trafic de drogues ? ». La réponse de cet élu fut, qu’il connaît très bien les quartiers difficiles puisqu’il en a visités pas mal dans sa circonscription du 91, il sait donc ce qu’est le trafic de drogues, les jeunes en cagoule et tout, c’est son quotidien à lui, la banlieue, ça va de soi… Kamel un peu irrité par cette réponse finit en impro « dans la cité on aime bien parler à l’envers, on entend en ce moment que PMU (UMP en verlan) c’est le diminutif de Parti des Menteurs Universels, vous en pensez quoi ? ».

Personnellement j’ai trouvé que Kamel s’est assez bien débrouillé au vue de la précipitation dans laquelle on a préparé son intervention. En ce qui concerne l’invité de Karl Zero ben il defend bien son steak le bougre, mais la banlieue c’est du chinois pour lui, voire de l’écriture cunéiforme, du moins c’est notre impression. L’émission terminée, Kamel et moi débordons d’ingéniosité pour nous mettre sur le listing de la discothèque ce week end. Mon surnom la Perceuse est une nouvelle fois mérité, le tôlier nous fait grâce de cette faveur. On va emmener Chou avec nous et hop samedi soir ça sera DiscoDAnce !!! Enfin on espère. Chou ! Je te préviens si tu passes pas la douane festive compte pas sur nous pour rentrer avec toi en Noctambus. Tu feras un post sur les recalages de boites pour te consoler.

Idir Hocini et Kamel El Houari

Idir Hocini

Articles liés

  • La cantine des femmes battantes : solidarité féminine, ambition et cuisine

    #BestOfBB Lancée en fin 2019, l’association dionysienne La cantine des femmes battantes vise l’émancipation des femmes précaires grâce à la cuisine. Tous les weekends, Aminata, Mariame, Maïté et Fatou se réunissent pour cuisiner, vendre et livrer une cinquantaine de plats à Paris et en Seine Saint Denis. Issues de parcours compliqués, ces cuisinières ont décidé de monter l’association dont elles avaient besoin, afin d’aider, par la suite, les femmes qui leur ressemblent. Reportage.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 26/07/2021
  • Le blues des petites mains du monde de la nuit

    Après 16 mois de fermeture administrative, les discothèques ont rouvert leurs portes le 9 juillet dernier. Mais alors que l’épidémie repart, l'étau se ressert déjà pour bon nombre de professionnels partagés entre la colère des derniers mois sans activité, et le doute concernant le futur. Nous avons rencontré quelques petites mains du milieu, qui racontent la précarité des derniers mois.

    Par Lucas Dru
    Le 22/07/2021
  • « On avait envie de ramener les vacances en bas de leurs bâtiments »

    Avec la crise sanitaire, pour de nombreux jeunes des quartiers populaires, l’été se passe souvent à la maison. Pour faire face à un été compliqué, des associations proposent (heureusement) des alternatives pour les plus jeunes. Reportage.

    Par Kamelia Ouaissa
    Le 16/07/2021