Chaque année, à Bondy, le maire invite les anciens. Au menu: de la langouste. « Les gens d’ici sont attachés à cette tradition », explique Gilbert Roger. Une fois, les gens de la mairie ont essayé de remplacer la langouste par autre chose. C’était du homard. Mais les anciens n’ont pas apprécié. « C’est quoi, ces petites gambas qu’on veut nous faire avaler? », disaient-ils. La révolte grondait dans la salle des Fêtes. Un risque d’émeute d’anciens au cœur de la mairie? Ce risque d’implosion, la mairie n’a pas voulu le courir.

Il est midi et demi, samedi 26 novembre. La brigade de choc est là: une armada de serveuses est prête à fondre dans la salle, pour servir les 500 convives. Le maire Gilbert Roger s’attarde à chaque table, tout comme Elisabeth Guigou, ancienne ministre de la Justice, aujourd’hui députée du Département de Seine-Saint-Denis.

Le repas est bon. Des ballons multicolores égaient la salle. A Bondy, c’est vraiment une tradition. On mange, on écoute le discours du maire, on regarde le spectacle. Pascal Sevran n’est pas là, mais il a délégué ses danseurs et ses danseuses. Seul souci: la neige. Il s’agit de ne pas glisser pour éviter une méchante chute à la veille des Fêtes de fin d’année. L’Hebdo a été invité par la mairie. L’Hebdo, aujourd’hui, c’est moi. J’ai accepté. J’attaque la langouste. En passant à côté de ma table, le maire me lâche: « attention, ne croyez pas que c’est tous les jours langouste à Bondy, hein! » Il a raison d’être prudent, le maire. Avant d’avaler leur langouste, Bondynois et Bondynoises ont reçu – comme tous les habitants de France – leurs taxes d’habitation, leurs taxes foncières et, cette année en prime, la redevance TV et radio.

 

Roland Rossier

Roland Rossier

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022