Pour célébrer à sa manière la journée internationale de la liberté de la presse le 3 mai, le Bondy Blog a pris la liberté de lancer deux nouvelles éditions. Il explore d’autres horizons, d’autres territoires, et poursuit la construction de sa plate forme d’expression et son réseau d’information. L’aventure du journalisme citoyen n’en finit pas de se développer, autour de son noyau en Seine-St-Denis.

Tout a commencé à Bondy un jour de novembre 2005. Deux ans plus tard, nous avons investi Marseille et Neuilly-sur-Seine. Nous voilà, à présent, en Rhône-Alpes et en Afrique ! Partout, le même enthousiasme, la même volonté de raconter les grandes et les petites histoires, de recueillir les paroles alternatives et d’éviter les sentiers battus. Agir pour ne pas subir. Ce puzzle s’enrichit aujourd’hui de deux nouvelles équipes, celles du Lyon Bondy Blog et du Dakar Bondy Blog.

En Rhône-Alpes, l’équipe s’est constituée autour d’Ahmed Benferhat et d’Azzedine Haffar. La banlieue lyonnaise est le berceau des choix français en matière de politique de la ville. La marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983 fut une initiative de jeunes de Vénissieux. Son impact marquera pour longtemps l’histoire des quartiers populaires en France. Le Lyon Bondy Blog sera la caisse de résonance de l’effervescence citoyenne à Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Bron, St-Fons et ailleurs, où se confrontent les idées et les options pour le développement de ces territoires. Il sera un formidable outil d’expression pour tous ceux qui s’en saisiront. L’équipe est en place, elle recrute peu à peu d’autres plumes, d’autres aventuriers et aventurières du verbe. D’ici la fin du mois de juin, elle trouvera sa vitesse de croisière.

Au Sénégal, le Dakar Bondy Blog a été lancé en partenariat avec le Cesti, l’école de journalisme de l’université Cheikh Anta Diop. C’est dans ce campus de cinquante-cinq mille étudiants que l’aventure commence. De la matière grise concentrée sur quelques kilomètres carrés, sur la plus belle pointe de l’Afrique de l’Ouest.

Le Dakar Bondy Blog a été lancé le samedi 3 mai. L’occasion de sa création, c’est la remise, pour la première fois en Afrique, du prix Albert Londres de journalisme, le 10 mai à la Chambre de commerce de Dakar. Entre la liberté de la presse et la figure tutélaire d’un très grand reporter, voilà un cadre qui devrait être de meilleure augure pour cette initiative inédite. Les sujets à traiter foisonnent. La jeunesse sénégalaise est en alerte. Tout est en débat. Pour l’heure, les sujets émanent de l’environnement proche d’une vingtaine de jeunes étudiants et citoyens. Les blogueurs préparent des articles sur les transports en commun, l’immigration clandestine, les petits métiers, l’actualité qui va entourer la remise du prix Albert Londres, la culture, le cinéma, la vie chère. Ce blog racontera l’Afrique avec la fraîcheur de la jeunesse de ce continent.

Le Bondy Blog continue d’explorer, de butiner, de bouger les lignes pour lire l’actualité sous d’autres angles, avec d’autres points de vue. La planète médiatique vit une révolution permanente de technologies et de contenus. Toutes les équipes du Bondy Blog l’accompagnent, du Nord au Sud, avec ferveur et enthousiasme.

Nordine Nabili, Serge Michel

Nordine Nabili

Articles liés

  • 2 ans après la mort de Sabri, la famille demande toujours justice

    Samedi 21 mai 2022, à Argenteuil, une marche blanche a été organisée par la famille de Sabri Choubi. Mort, il y a deux ans, dans un accident de moto, les proches demandent des réponses dans cette affaire qui impliquerait un véhicule de la BAC. Reportage.

    Par Audrey Pronesti
    Le 23/05/2022
  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022