La rédaction du Bondy Blog quitte ses locaux bondynois le temps d’un week-end, pour s’installer au Palais de Tokyo dans le cadre du festival Banlieue is Beautiful. #OccupyTokyo devient une oeuvre vivante à l’image de ces 3 jours.

#OccupyTokyo est un espace de rencontres et de passages. L’équipe du Bondy Blog propose des masterclass, des rencontres entre des professionnels du journalisme et des étudiants, des conférences de rédaction en coproduction avec le public où chacun pourra proposer un sujet et l’écrire, ainsi que des émissions radio, émises en direct du Palais de Tokyo.

Sans oublier les BondyTalks. autour de la ville de demain. Chacun des intervenants exposera sa vision et ses solutions sous forme d’un stand, pendant 10 à12 minutes. Cette conférence est l’occasion d’imaginer différentes perspectives et utopies.

Retrouvez nous pendant trois jours non stop, articles, émissions, vidéos, photos… Banlieue is beautiful sera ici mais aussi chez vous.

Le programme ici.

L’équipe du Bondy Blog

 

 

Articles liés

  • 2 ans après la mort de Sabri, la famille demande toujours justice

    Samedi 21 mai 2022, à Argenteuil, une marche blanche a été organisée par la famille de Sabri Choubi. Mort, il y a deux ans, dans un accident de moto, les proches demandent des réponses dans cette affaire qui impliquerait un véhicule de la BAC. Reportage.

    Par Audrey Pronesti
    Le 23/05/2022
  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022