Depuis quelques jours, je mène une expérience étrange, un poil masochiste, je ne regarde que le 20 heures de TF1 et je ne lis que Le Monde (sans compter le Bondy Blog bien sûr). Je le reconnais, c’est un peu absurde comme expérience mais on s’amuse comme on peut. Exit i.télé, David Pujadas, Marie Drucker, Libération ou le Nouvel Obs. A moi PPDA dans son TF1 flambant neuf et Le Monde et sa direction agonisant dans les filets de la société des journalistes qui elle aussi a choisi la rupture. Entre « Retour vers le futur » et « l’histoire sans fin », j’ai l’impression d’avoir fait un bon dans le temps et je me réveille chaque fois le matin du lundi 18 juin, au lendemain de la victoire écrasante de l’UMP aux législatives. Parmi les trois dernières unes du Monde, « Sarkozy porté par l’état de grâce  », « Sarkozy impose son projet fiscal  », l’autre étant consacrée à la justice et la sécurité des tribunaux. Mais où sont passées les législatives ?

Dans le Monde daté du vendredi 8 Juin, pas un mot sur l’élection de dimanche. Titres des pages France : « 11 milliards d’allègements fiscaux pour les ménages  », « M. Sarkozy mobilise sa majorité et veut poursuivre la voie de l’ouverture », « Ségolène Royal veut un vote des militants pour asseoir sa domination  ». Sans parler de la double page sur « Présidentielle 2007, les leçons d’une victoire  » et de la pleine page sur « La sortie sans parachute  » de François Hollande . Pourquoi un tel empressement à imaginer la France d’Après ?

Quand au 20 h de TF1, jeudi soir, PPDA n’a évoqué les législatives que vers 20h20 après plusieurs sujets sur l’action de Nicolas Sarkozy au G8 où on a pu voir « notre président » (cf groland) passer depuis son portable un interlocuteur mystère à Vladimir Poutine ou répondre à une interview sur fond de pelouse et de mer Baltique. Il s’y réjouissait d’avoir combattu jusqu’à la dernière minute auprès des puissants de ce monde pour imposer sa terminologie et les amener à « considérer sérieusement » la réduction des gaz à effet de serre d’ici 2050. Ce même jeudi soir, après deux mini-sujets sans saveur sur la campagne de l’UMP et du PS, PPDA a poussé le vice (d’épicier) jusqu’à afficher les temps de parole des partis dans cette campagne, en annonçant triomphalement que le PS était devant l’UMP, sans indiquer bien sûr que le « super premier ministre » Sarkozy n’était pas comptabilisé dans ce temps de parole. Dans ce monde médiatique parallèle, je ne peux m’empêcher moi aussi de me projeter dans le futur et de voir tourner en boucle dans ma tête les images de dimanche soir qui afficheront un camembert largement bleu marine, entaché sur les côtés de rose, et de quelques touches de rouge et d’orange. Et même si cette image risque de transpercer le coeur de quelques uns, on doit pouvoir en profiter pleinement sans être obligé de creuser dès maintenant un tunnel qui nous conduira jusqu’au 18 juin.

Allez, demain je retourne à petites doses vers la pluralité : j’écoute Europe 1 et j’achète le Figaro.

Mohamed Hamidi

Mohamed Hamidi

Articles liés

  • Décoloniser les musées : « La question est éminemment politique »

    L'association Alter Natives a présenté les conclusions d'un programme d'échange entre musées européens et jeunes étudiants autour des objets spoliés pendant de la colonisation. La restitution des œuvres d’art à l’Afrique notamment reste un sujet brûlant. Il se heurte à de nombreux obstacles législatifs et aux mentalités. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 07/02/2023
  • Le combat des sans-papiers contre la dématérialisation

    Les associations, syndicats et travailleur.euses sans-papiers étaient rassemblés, mercredi dernier, devant la préfecture de Bobigny. Ils dénoncent la fermeture des guichets qui crée des files d’attente virtuelles interminables et rend les démarches de régularisation kafkaïennes. Reportage.

    Par Aissata Soumare
    Le 06/02/2023
  • Pour un accès égalitaire à la PMA, la Pride des banlieues lance une pétition

    En juin aura lieu la troisième édition de la Pride des banlieues. Les organisatrices et les organisateurs lancent une pétition pour revendiquer l'égalité d'accès à la procréation médicalement assistée (PMA). Malgré l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes, les inégalités perdurent.

    Par Eva Fontenelle
    Le 03/02/2023