Cette année il y a eu plein d’événements importants dans le foot. J’éviterai de parler de la coupe du monde où les Français ont été nuls et pas cools, mais le meilleur moment, le moment le plus attendu, c’est quand on annonce le nom du vainqueur du Ballon d’or de France football. En 2009 c’était Lionel Messi, et devinez qui a été le ballon d’or 2010, décerné début janvier ? Eh bien c’est toujours lui. C’est normal, ce prix remis au génie Argentin du FCB, ce n’est que justice. Pour ceux  qui ne sont pas footeux, je parle de Lionel Messi le joueur du Barça. Certains lui préfèrent Iniesta qui selon eux aurait dû être élu, d’autres Cristiano Ronaldo, bref chacun a son opinion sur la question.

Sur facebook  avec un statut « Messi ballon d’or » on obtient 96 commentaires avec pleins de points de vues différents : quelques personnes pensaient à Villa ou Xavi pour ce prix mais de toute manière les favoris sont des joueurs de Barcelone. Pourtant on dit souvent que c’est le meilleur joueur de l’équipe qui a gagné la coupe du monde qui aura la chance d’être choisi pour ce prestigieux prix. Or, l’équipe d’Argentine s’est fait éliminer en 8e de finale par l’Allemagne 4-0, pas fameux, et Messi n’a marqué aucun but et n’a fait fait qu’une seule passe décisive. Il a aussi raté sa Ligue des champions en étant éliminé en demi-finale par l’Inter de Milan, l’équipe de Diego Milito.

Malgré qu’il ait raté sa coupe du monde, n’oublions pas qu’il est resté sur le banc pendant quatre matches. Nous en avons débattu avec notre prof de français qui est un fou de sport et de latin, mais aussi fan du Real et du Barça. Nous n’avions pas tous le même avis et c’est là qu’on se rend compte que le foot est le sport le plus regardé et le plus commenté. En tout cas, qu’on le veuille ou non, Messi est ballon d’or et il le mérite !

Mehdi Ichou, 11 ans maintenant

Articles liés

  • Au Parc des Princes, mouiller le maillot pour lutter contre les violences intrafamiliales

    Pour la journée des droits de l’enfant, 250 jeunes pris en charge par l'ASE ont foulé la pelouse du Parc des Princes. Au menu de la 2nd édition du Tournoi de l’Enfance : du foot, de la musique et des invités de marque. L'objectif était de sensibiliser à la cause des violences intrafamiliales et de rendre heureux les enfants concernés. Reportage. 

    Par Ayoub Simour
    Le 24/11/2022
  • 7 ans après la mort de Othmane, la famille va manifester devant le siège d’Otis

    Une nouvelle fois, l’ascensoriste se pourvoit en cassation. Depuis la mort de Othmane, sa famille se retrouve dans une bataille judiciaire sans fin. Bloqué dans un ascenseur, l’enfant de 7 ans est mort asphyxié. Sa famille poursuit le bailleur et la société Otis en justice. Mais l’ascensoriste rejette toute responsabilité et pointe « l’imprudence des parents ». Une manifestation se tiendra, le 24 novembre, devant le siège d’Otis.

    Par Céline Beaury
    Le 23/11/2022
  • À Bobigny, la justice des mineurs dans « une situation intenable »

    Le tribunal pour enfants de Bobigny tire la sonnette d’alarme. Les greffières se retrouvent régulièrement en sous-effectif, une situation qui entraîne l’annulation d’audiences pour un public pourtant très vulnérable. Le 22 novembre, les syndicats dénonçaient « une justice toujours plus dégradée au tribunal de Bobigny ».

    Par Marie Koyouo, Héléna Berkaoui
    Le 23/11/2022