Chaque démolition engendre son lot de déménagements. Et les dernières familles à être relogées sont les familles aux situations les plus complexes. Ils atterrissent le plus souvent, en désespoir de cause, dans un autre immeuble condamné à moyen ou court terme. La famille Z. en est à son 3e déménagement forcé. Elle a vécu toutes les démolitions de cette ville de banlieue. Une vie en autarcie ponctuée par des exils douloureux à commencer par le plus difficile, celui d’Algérie en 1962 avec 4 enfants en bas âge.

A 85 ans, madame Z est toute menue, souriante malgré quelques soucis de santé qui la clouent dans un fauteuil roulant. L’ascenseur de son immeuble étant très étroit, elle ne peut plus sortir de son logement. Cela dit, elle n’en a pas plus vraiment envie. Peut-être aussi que le statut de juif pied-noir n’est pas facile à porter dans ce quartier particulièrement agité. Madame Z est l’image exacerbée de ces mamans juives que décrivent les humoristes. Sur les 4 enfants qu’elle a eu, un seul - l’aîné – a réussi à sortir du nid, construire sa vie et faire des enfants. Les trois autres, âgés maintenant de 40 à 50 ans, vivent tous avec leur mère et sont suivis par les services psychiatriques.

 

La démolition de leur immeuble est prévue pour 2010.

Ariane

Ariane

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021