Cette expression basée sur le nom des commentateurs vient de Raphaël du service informatique de yahoo.fr. Il l’a lancée après des heures de travail, harcelé par nos mails et nos appels sur les difficultés à commenter le Bondy Blog. Sa  réponse par mail a été courte et nous l’avons tous comprise :

« Ca y est, les commentaires ont été Marchenoirisés ! »

Il faisait allusion aux nombreux mails du commentateur Robert Marchenoir (appuyé par d’autres) qui signalait certains dysfonctionnements sur notre nouvelle plate forme de Blog.

« Omiser » nos interviews en posant à Ségolène Royal une question sur l’éviction de Georges Frêche du PS (à voir demain), « Briardounetiser » nos enquêtes dans la ligne des journalistes suisses, ou « Mogwliser » nos articles en ouvrant nos colonnes à d’autres points de vue. On nous a reproché ces jours ci de ne pas prendre assez en compte les commentaires.

Sans jouer dans la démagogie, nous commençons toutes nos réunions de rédaction en parlant des commentaires de la semaine. Cela n’aura échappé à personne, depuis le début de notre partenariat avec Yahoo.fr, nous avons changé de plate forme de blog pour passer sur Viabloga. Cette plate forme nous offre des possibilités très importantes. Elle accepte plus simplement le son et la vidéo, elle nous facilite la mise en ligne et le suivi des connexions. Nos articles peuvent êtres classés par thème, par auteur.

Pour nous qui tenons un blog « collaboratif » où les textes viennent de partout, c’est un outil idéal. Pour les commentateurs, une fois qu’ils se sont identifiés (y compris sous un pseudo), ils pourront créer leur profil, insérer de l’image ou du son, suivre certaines discussions. Des apports énormes mais nous devons nous familiarisera avec l’outil. Si nous répondons assez peu aux commentaires, c’est d’une part parce que nous estimons que nous nous exprimons dans les posts et que les commentaires ne nous sont pas réservés.

C’est aussi parce que nous sommes un peu noyés par le travail sur les contenus et que nous préférons nous concentrer sur le suivi des blogueurs en faisant quelque fois, comme ici, des posts dans lesquels nous répondons à un maximum de questions. Nous avons connu un flottement la semaine dernière. La mise en place de la tournée de France des ZEP, le début du partenariat avec Yahoo, l’intégration de nouveaux blogueurs, le changement de plate forme de blog… nous ont un peu débordés mais nous sommes toujours là….et vous aussi. Alors que dire de plus.

Mohamed Hamidi pour la rédaction

Mohamed Hamidi

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022