tresse 2

Accompagnée de son amie Isabelle Leroy-Jay Lemaistre conservateur du patrimoine au Musée du Louvre, elles ont eu l’idée géniale de transfomer des oeuvres d’art en idée coiffure. Plusieurs modèles de tableaux du Louvre sont proposés à qui veut se faire coiffer, et Nadeen s’atelle à vous transformer en oeuvre d’art moderne.

J’ai ainsi pu devenir Simonetta Vespucci, – qui, pour ceux qui (comme moi) ignoraient sont existence jusqu’alors – fut inspiratrice de nombreux peintres et poètes de la Renaissance et surtout considérée comme la plus belle femme de son époque. Rien que ça ! En plus d’être merveilleusement bien coiffée, on étoffe sa culture générale… Performance à faire absolument !

Nadeen et Isabelle sont présentes aujourd’hui toute la journée et demain à partir de 16h.

Articles liés

  • Précarité menstruelle : à Grigny, on veut « changer les règles »

    Au cours de l’année 2021, la ville de Grigny, dans l’Essonne, a mis en place des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques. Cette initiative s’accompagne d’une politique teintée d’actions de sensibilisation pour lutter contre le tabou des règles. Cécile Raoul a rencontré les concernées de la précarité menstruelle. Reportage.

    Par Cécile Raoul
    Le 18/01/2022
  • Père Jean-Luc Ferstler : « La misère n’attend pas les business plans »

    Cette année Emmaüs Forbach fête ses 40 ans. Le prêtre et fondateur d’Emmaüs Forbach, Jean-Luc Ferstler, figure emblématique de la ville, a choisi d’accompagner les personnes les plus fragiles depuis les années 1980. Portrait d’une vie qui raconte un territoire paupérisé après la fin du charbon, heureusement riche en solidarités.

    Par Amina Lahmar
    Le 14/01/2022
  • À Saint-Denis, Profs et Parents épuisés mais solidaires face au protocole sanitaire

    Face à des protocoles sanitaires compliqués à suivre pour les profs et les parents, une grande majorité du personnel de l'Éducation Nationale fait grève ce jeudi 13 janvier 2021 pour signifier sa colère au Ministre Jean-Michel Blanquer. À Saint-Denis, à la fracture sociale s'ajoute la gestion de la crise sanitaire pour des profs au bord de l'implosion. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 13/01/2022