C’était jeudi soir, dans le TGV 9277 en direction de Lausanne. Au départ du train, à 18h04, toutes les places sont prises, mais dans la voiture-restaurant, on découvre une curieuse ambiance. Juchés sur les tabourets hauts, trois ou quatre gaillards ont le nez plongé leur laptop. Manifestement ils se connaissent, de temps en temps échangent quelques mots. Ce sont des pendulaires, ils travaillent à Paris mais habitent à Dijon. « Moi, je pars à 6h de chez moi, explique l’un d’eux, et j’arrive à 8h30 au bureau. C’est tranquille ! »

Ca fait quand même cinq heures de déplacement par jour, ce n’est pas fatigant ?

Oh non, s’exclament-ils en chœur. Mieux vaut ça que le RER !

Dans le groupe, un seul n’a pas d’ordinateur portable, il joue au sudoku. On me le présente : « Lui, c’est l’ancêtre, ça fait 21 ans qu’il fait les courses. » Sa philosophie tient en quelques mots : « Paris, faut avoir les moyens ! Et moi, je préfère Dijon à la banlieue. »

D’ailleurs on arrive. Dijon, les deux tiers du train descendent. Il est bientôt 20 heures. Ils ne sont pas encore chez eux, mais ils ont échappé à la banlieue…

Alain Rebetez (L’Hebdo)

Alain Rebetez

Articles liés

  • Grève des sans-papiers : « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

    En Île-de-France, près de 300 travailleurs sans-papiers ont entamé une grève face à un système d'emploi qui pousse à l'exploitation durable sans régularisation. Une main d'oeuvre pas chère, qui subit des cadences toujours plus difficiles dans des secteurs clés de la vie quotidienne. Reportage.

    Par Olorin Maquindus
    Le 27/10/2021
  • Thérapie de conversion : du discours religieux à la psychanalyse

    Alors que le Parlement se penche depuis ce mois d'octobre sur l'interdiction des thérapies de conversion, Miguel Shema s'est penché sur le documentaire 'Pray Away'. Film documentaire qui fait la lumière sur l'entreprise américaine Exodus, qui pendant des années à promis à des milliers de membres de la communauté LGBTQI+ de changer d'orientation sexuelle. Des pratiques qui passent par l'usage d'une sémantique psychologique et non religieuse. Analyse.

    Par Miguel Shema
    Le 26/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021