Après son discours de soutien à Nicolas Sarkozy, candidat officiel à l’élection présidentielle, au congrès extraordinaire de l’UMP, le 14 janvier, le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy est allé à la rencontre des habitants de Villeneuve-la-Garenne (92), le 18 janvier. Pour dialoguer mais pas seulement. Ce déplacement en grandes pompes était accueilli par le maire de la ville, Alain-Bernard Boulanger et le collectif citoyen Banlieues Respect, veut apporter un « coup de pouce » à ceux des cités qui recherchent un emploi.

Le chef du Quai d’Orsay révèle le fruit d’un travail en amont en faveur de la diversité à savoir :

– une centaine de postes prêts à pourvoir pour des carrières dans les centres culturels français à l’étranger ;

– l’accès aux étudiants des Universités – celles de Paris VIII et Paris XIII notamment –  à 25 % des stages proposés dans les ambassades françaises ;

– des emplois au service des archives sur les traités et accords conclus par la France;

– la suppression de certains concours d’entrée à l’administration du Ministère au profit de tests de recrutement ;

– ouverture prochaine d’un nouveau site du ministère des Affaires étrangères à La Courneuve (93).

Tout ça pour une meilleure représentation de la France dans les différentes régions du monde.

D’autre part, d’ici trois mois, un ambassadeur issu des quartiers populaires devrait être nommé. A cet égard, les chasseurs de tête du Ministère sortent le peigne fin.

Mais l’auditoire de la salle des fêtes reste sceptique. « Pourquoi avoir attendu la fin du mandat présidentiel pour annoncer ces initiatives ? », demande l’une des personnes. Réponse du ministre : « J’ai pris les commandes du Ministère des Affaires étrangères en juin 2005. Il faut un certain temps pour accomplir un projet de cette envergure ».

Le débat animé par Hassan Ben M’Barek, responsable du collectif Banlieues Respects, sur la position politique de la France à l’étranger – autre mérite du déplacement – a attisé la curiosité du public. « J’ai appris plein de choses sur le contexte géopolitique », confie Aminata, une lycéenne. Une occasion pour le ministre de réaffirmer, entre autres, son soutien à Mahmoud Abbas, chef de l’autorité palestinienne en indiquant une aide de 600 millions d’euros aux territoires palestiniens. La politique de l’immigration choisie, avancée par le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, se veut être une manière d’ «éviter la fuite des cerveaux » dans les pays qui sont déjà en déficit. Sur le volet de l’Europe, Philippe Douste-Blazy a manifesté sa volonté d’une Europe unie et de créer un poste de ministre européen des Affaires étrangères.

Nadia Boudaoud

Nadia Boudaoud

Articles liés

  • Mort en prison de Sofiane Mostefaoui : pour sa famille, une peine inconsolable

    Dernier d'une fratrie de sept enfants, Sofiane Mostefaoui est décédé lors de son incarcération à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas en mars 2013 quelques semaines avant la fin de sa détention. Pour ses frères et sœurs, la version officielle du suicide se heurte aux incohérences du dossier. Huit ans après les faits, entre questions restées sans réponses et peine vive, ils témoignent d'une vie marquée par la disparition de leur frère.

    Par Meline Escrihuela
    Le 21/09/2021
  • Français d’origine sud-asiatique : sortir de la désillusion de la représentation

    Si ces dernières années le militantisme anti-raciste tente de combattre les discriminations et les violences que subit la communauté asiatique, qu’en est-il pour ceux appelés “Hindous”, ou “Pakistanais” par raccourci. Comment ces personnes invisibilisées tentent de se définir et de trouver l’équilibre. Les jeunes Desis de France se racontent. Témoignages.

    Par Amina Lahmar
    Le 20/09/2021
  • Tirs policiers à Stains : « je me suis vu mourir »

    Dans la nuit du 15 au 16 aout dernier, Nordine et sa compagne reçoivent près d'une dizaine de coups de feu à Stains, tirés par des policiers sans brassards, non identifiables. Près d'un mois après les faits, l'homme toujours choqué, se confie pour la première fois aux médias, pour le BB. Témoignage.

    Par Céline Beaury
    Le 16/09/2021