Lors de la première mi-temps, Reda a été vilainement blessé. Un coup de crampons d’un joueur adverse. Il souffre beaucoup mais serre les dents. Nous l’avons porté dans les vestiaires. Mimi lui a appliqué « un coup de bombe » pour glacer sa cheville. Le concierge du stade veut appeler les pompiers. Mimi lui dit que ce n’est pas la peine. Je fouille dans mon sac à la recherche de mes globules homéopathiques à l’arnica. C’est limite ridicule, mais avec mes fillettes, ça marche. Le blessé est d’accord d’en avaler. Je lui donne le reste du petit flacon. Reda est le jeune homme que Serge, mon collègue, cherchait à voir. Il lui a posé un lapin plusieurs fois. Son frère a été tué par la police alors qu’il était assis dans une voiture volée. Reda est d’accord de me raconter son histoire et celle de son frère.

Par Sabine Pirolt

Sabine Pirolt

Articles liés

  • Le front politique des enseignants se prépare-t-il ?

    Comment va se traduire la colère des professeurs dans les urnes ? Alors que les professeurs semblaient être nombreux à adhérer au projet Macron en 2017, la colère contre le ministre de l'Éducation Nationale et ses protocoles sanitaires, laisse présumer une désaffection pour le prochain scrutin. Prise de pouls lors de la manifestation du 27 janvier.

    Par Olorin Maquindus
    Le 28/01/2022
  • Qui sont les femmes derrière les “salons de beauté indiens” ?

    Les salons de "beauté indiens" fleurissent dans les quartiers depuis de nombreuses années. Mais derrière les portes de ces instituts, se cachent des modèles de féminisme et d'entrepreneuriat issu de la diaspora pakistanaise, indienne ou népalaise. Amina Lahmar a franchi le pas de plusieurs établissements pour écouter une autre histoire de l'immigration en France. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 26/01/2022
  • Précarité menstruelle : à Grigny, on veut « changer les règles »

    Au cours de l’année 2021, la ville de Grigny, dans l’Essonne, a mis en place des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques. Cette initiative s’accompagne d’une politique teintée d’actions de sensibilisation pour lutter contre le tabou des règles. Cécile Raoul a rencontré les concernées de la précarité menstruelle. Reportage.

    Par Cécile Raoul
    Le 18/01/2022