Sur la place de la Bourdonnette, un quartier populaire de Lausanne, Rosemarie, une sexagénaire suisse de souche et qui réside ici depuis 25 ans, répond à mes questions sur la cohabitation entre les différentes nationalités du quartier.

Au départ, elle me dit qu’elle se sent bien dans ce quartier (écouter l’audio)

 

 

Quand je lui parle de cohabitation avec les différentes communautés, elle se livre :

 

Elle tient des propos crus y compris sur les Suisses du quartier :

 

Par contre dès qu’il s’agit de propreté, en bonne suissesse, elle s’enflamme :

 

Attention, derrière chaque rose, il y a aussi des épines.

 

Par Hakim Azzoug

Hakim Azzoug

Articles liés

  • Décoloniser les musées : « La question est éminemment politique »

    L'association Alter Natives a présenté les conclusions d'un programme d'échange entre musées européens et jeunes étudiants autour des objets spoliés pendant de la colonisation. La restitution des œuvres d’art à l’Afrique notamment reste un sujet brûlant. Il se heurte à de nombreux obstacles législatifs et aux mentalités. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 07/02/2023
  • Le combat des sans-papiers contre la dématérialisation

    Les associations, syndicats et travailleur.euses sans-papiers étaient rassemblés, mercredi dernier, devant la préfecture de Bobigny. Ils dénoncent la fermeture des guichets qui crée des files d’attente virtuelles interminables et rend les démarches de régularisation kafkaïennes. Reportage.

    Par Aissata Soumare
    Le 06/02/2023
  • Pour un accès égalitaire à la PMA, la Pride des banlieues lance une pétition

    En juin aura lieu la troisième édition de la Pride des banlieues. Les organisatrices et les organisateurs lancent une pétition pour revendiquer l'égalité d'accès à la procréation médicalement assistée (PMA). Malgré l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes, les inégalités perdurent.

    Par Eva Fontenelle
    Le 03/02/2023