Que sont donc devenus les occupants du gymnase « Belle Image » (sic) de Cachan, près de trois mois après leur relogement ? Qu’est-il advenu de Aziz (portrait), ce jeune Algérien qui voulait regagner son pays « au plus vite » ? Eh bien il n’a toujours pas quitté cette France qui, selon lui, l’avait tant « humilié ». Aurait-il changé d’avis ? Loin de là. « J’attends toujours », dit-il d’un air désespéré, « de récupérer mes cartables et d’obtenir le document qui me permettra de sortir du territoire français ».

Son dernier rendez-vous à la préfecture de Paris, le 14 décembre, aurait pu être le sésame d’un retour à Alger. Raté. Aziz doit encore attendre qu’on le convoque de nouveau pour une décision cette fois. « Ils voulaient savoir si j’avais des attaches avec la France et des preuves de ma présence depuis 2001 », ajoute l’intéressé.

Depuis que le service de santé publique de Seine-et-Marne lui a délivré le récépissé d’autorisation de séjour, à actualiser en février 2007, Aziz est balancé d’une administration à l’autre. Entre les antennes de la préfecture de police des XVème et XVIIème arrondissements de Paris et la sous-préfecture de l’Hay-les-Roses, dans le Val-de-Marne, les agents administratifs lui répètent le même refrain : « votre dossier n’est pas chez nous ». Aziz se sent « comme une balle de ping-pong ».

Aussi, il ne peut plus régler ses affaires avec l’huissier de justice puisque le délai du recours a dépassé un mois. Face à ce dédale, cet ancien architecte semble impuissant.

Ironie du sort : Aziz a été logé avec deux de ses ex co-locataires de fortune, à la résidence sociale Sonacotra de Saint-Denis, l’ancien foyer crée en 1956, en pleine guerre d’Algérie, pour l’hébergement des… Algériens de l’époque.

Nadia Boudaoud

Nadia Boudaoud

Articles liés

  • Grève des sans-papiers : « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

    En Île-de-France, près de 300 travailleurs sans-papiers ont entamé une grève face à un système d'emploi qui pousse à l'exploitation durable sans régularisation. Une main d'oeuvre pas chère, qui subit des cadences toujours plus difficiles dans des secteurs clés de la vie quotidienne. Reportage.

    Par Olorin Maquindus
    Le 27/10/2021
  • Thérapie de conversion : du discours religieux à la psychanalyse

    Alors que le Parlement se penche depuis ce mois d'octobre sur l'interdiction des thérapies de conversion, Miguel Shema s'est penché sur le documentaire 'Pray Away'. Film documentaire qui fait la lumière sur l'entreprise américaine Exodus, qui pendant des années à promis à des milliers de membres de la communauté LGBTQI+ de changer d'orientation sexuelle. Des pratiques qui passent par l'usage d'une sémantique psychologique et non religieuse. Analyse.

    Par Miguel Shema
    Le 26/10/2021
  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021