J’ai été vraiment choqué, je veux dire ébloui, par ce que j’ai vu jeudi matin avec Idir et Cédric. Même qu’Idir il est jaloux. 9 jeunes participants venus du Canada pour illustrer le sujet de la table ronde « Portraits des générations internet ».

Chaque jeune présentait son utilisation d’internet. Quand je dis jeune c’est 11-12 ans. Il faut voir avec quelle maîtrise ils s’exprimaient. A un moment donné j’avais même pris la décision d’annuler ma participation à la table ronde de l’après-midi.

On en a discuté après avec Cédric, le système éducatif au Canada est beaucoup plus développé qu’en France. Ces jeunes nous ont bien expliqué comment ils ont beaucoup de capacité d’initiative.

On a bien discuté après, échangé les mails, des tuyaux. Il m’explique même mon métier de blogueur. Jamais personne n’a su m’expliquer aussi bien. J’ai copié sa fiche. Ca pourrait d’ailleurs servir à d’autres, comme à certains commentateurs.

Voici la procédure que nous avons choisie ensemble:

1. Tu écris sur WORD ton billet.

2. Tu fais une première relecture en te concentrant sur le contenu de ton billet. Tu te demandes si tes idées sont présentées clairement.

3. Tu fais une deuxième relecture de ton texte en corrigeant les fautes les plus évidentes.

4. Ensuite, tu te sers de la catégorie « Outils » (grammaire et orthographe, synonyme, etc.) pour raffiner ton texte. Les lignes rouges et vertes sous ton texte t’indiquent de bien vérifier ces éléments du texte. RAPPELLE-TOI …TU ES PLUS INTELLIGENT QUE TON PORTABLE!!!

5. Si tu doutes (et douter est bien), tu devrais consulter le dictionnaire ou ton conjugaison junior.

6. Pose-toi une dernière fois les questions suivantes :

– Est-ce que les verbes sont bien accordés avec leur sujet ?

– Est-ce que les groupes du nom sont bien accordés (déterminant, adjectif et nom)?

7. Tu as terminé… Sauvegarde ton texte !

8. Transfère ton texte dans ton carnet. Pour faire cela, tu vas dans la catégorie « Édition » et tu cliques sur « Sélectionner tout » puis tu fais « Copier ». Tu vas ensuite dans ton carnet et tu fais « Coller ».Tu publies ensuite ton texte.

9. BRAVO … Si tu as bien suivi cette procédure, tu as maintenant publié un texte de qualité ! Ajoute le tampon « Texte de qualité » (à venir) au bas de ton texte comme preuve de ton beau travail.

Tu trouveras ici une copie de ce document pour le télécharger et/ ou pour t’imprimer une copie papier.

Rosalie et Alexandre pour les élèves de la classe CARRIERE

Voici notre blog :

http://cyberportfolio.st-joseph.qc.ca/public/foujul/ : julien

http://cyberportfolio.st-joseph.qc.ca/public/brophi/ : Philippe

Kamel El Houari / Samy Khaldi

Kamel El Houari

Articles liés

  • Ici ou là-bas, des lignes meurtrières et des exilés toujours plus stigmatisés

    Alors que les responsables politiques français se font remarquer par un mutisme complice face aux dernières tragédies des exilés, Barbara Allix a décidé de parler de ceux qui se battent pour ces oubliés. Juriste, spécialiste du droit des étrangers, elle est installée à Briançon (Hautes-Alpes) où chaque jour de nombreux exilés traversent la frontière italienne dans les pires conditions. Elle raconte l’envers du décors de cet engagement pour l’humanité. Billet.

    Par Barbara Allix
    Le 30/11/2021
  • Guadeloupe : « On est obligé d’arriver à des extrêmes dramatiques »

    Depuis la mi-novembre, la Guadeloupe est traversée par un mouvement social profond, allumé par une grève des pompiers et soignants face à l'obligation vaccinale de ces derniers. Un mouvement de grève générale qui s'est suivi par des révoltes urbaines, et qui illustre un malaise profond de la société guadeloupéenne et de sa jeunesse face à l'État français. Témoignages.

    Par Fanny Chollet
    Le 26/11/2021
  • Exilés : « La France et l’U.E vous ont laissés vous noyer »

    27 exilés ont perdu la vie le 24 novembre dernier, alors qu'ils tentaient de traverser la Manche, pour rejoindre le Royaume-Uni depuis Calais. Une nouvelle hécatombe, qui devraient mettre la France et l'Union Européenne face à leurs responsabilités. C'est l’électrochoc que voudrait voir Félix Mubenga, devasté et en colère devant des drames qui se répètent. Comme nous tous. Edito.

    Par Félix Mubenga
    Le 25/11/2021