Après son intervention très remarquée à la table ronde sur les jeunes acteurs d’internet, tout le monde ici connait Kamel. Son style plein d’humour accompagné d’un gros travail d’improvisation lui a permis d’être l’une des personnes les plus sollicitées de ces trois jours de rencontres. Demandé dans tous les sens, lorsqu’il traverse la salle principale pleine de monde, tous les trois mètres, quelqu’un l’interpelle pour lui dire bonjour, pour lui dire que son intervention était très efficace, et surtout pour prendre son contact. Les journalistes présents ont tous envie de dresser son portrait.

C’est donc un Kamel content qui a su se faire remarquer lors de la table ronde devant un public bien garni de près de 200 personnes. Et ce public, Kamel va revenir le voir bien plus tôt que prévu. Lui même à été surpris par la nouvelle. Brunot Oudet, le directeur des rencontres d’Autrans vient le voir et lui dit : « Kamel, peux- tu me rendre un service, je vais devoir partir et je ne pourrais pas clôturer la table ronde actuelle sur les jeux vidéo. Veux-tu me remplacer pour présenter la fin de la table ronde et présenter les prochains ateliers ? »

Kamel a réussi également à taper dans l’œil des organisateurs, après un petit briefing de Monsieur Bruno, il est prêt à aller jouer les animateurs sur scène. L’heure de son intervention est arrivée, il doit interrompre la table ronde, remercier tout le monde, et diriger le public vers des ateliers dans d’autres salles.

– l’heure :  » j’y vais ! »

– Attends Kamel, prend un micro !

– Mais non, c’est pas grave, j’y vais à l’arrache !

– Dis pas n’importe quoi, personne va t’entendre !

Finalement, il utilisera le micro, mais le débat était encore loin d’être fini. Les intervenants ne comptaient pas du tout arrêter malgré son intervention. Kamel, exaspéré que le débat continue annoncera quand même la suite des ateliers d’un ton un peu timide pour une fois.

–  Kamel, tu as la grosse tête ?
–  « Ouais, et alors ? C’est humain ! « 

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021