Après son intervention très remarquée à la table ronde sur les jeunes acteurs d’internet, tout le monde ici connait Kamel. Son style plein d’humour accompagné d’un gros travail d’improvisation lui a permis d’être l’une des personnes les plus sollicitées de ces trois jours de rencontres. Demandé dans tous les sens, lorsqu’il traverse la salle principale pleine de monde, tous les trois mètres, quelqu’un l’interpelle pour lui dire bonjour, pour lui dire que son intervention était très efficace, et surtout pour prendre son contact. Les journalistes présents ont tous envie de dresser son portrait.

C’est donc un Kamel content qui a su se faire remarquer lors de la table ronde devant un public bien garni de près de 200 personnes. Et ce public, Kamel va revenir le voir bien plus tôt que prévu. Lui même à été surpris par la nouvelle. Brunot Oudet, le directeur des rencontres d’Autrans vient le voir et lui dit : « Kamel, peux- tu me rendre un service, je vais devoir partir et je ne pourrais pas clôturer la table ronde actuelle sur les jeux vidéo. Veux-tu me remplacer pour présenter la fin de la table ronde et présenter les prochains ateliers ? »

Kamel a réussi également à taper dans l’œil des organisateurs, après un petit briefing de Monsieur Bruno, il est prêt à aller jouer les animateurs sur scène. L’heure de son intervention est arrivée, il doit interrompre la table ronde, remercier tout le monde, et diriger le public vers des ateliers dans d’autres salles.

– l’heure :  » j’y vais ! »

– Attends Kamel, prend un micro !

– Mais non, c’est pas grave, j’y vais à l’arrache !

– Dis pas n’importe quoi, personne va t’entendre !

Finalement, il utilisera le micro, mais le débat était encore loin d’être fini. Les intervenants ne comptaient pas du tout arrêter malgré son intervention. Kamel, exaspéré que le débat continue annoncera quand même la suite des ateliers d’un ton un peu timide pour une fois.

–  Kamel, tu as la grosse tête ?
–  « Ouais, et alors ? C’est humain ! « 

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022