Après son intervention très remarquée à la table ronde sur les jeunes acteurs d’internet, tout le monde ici connait Kamel. Son style plein d’humour accompagné d’un gros travail d’improvisation lui a permis d’être l’une des personnes les plus sollicitées de ces trois jours de rencontres. Demandé dans tous les sens, lorsqu’il traverse la salle principale pleine de monde, tous les trois mètres, quelqu’un l’interpelle pour lui dire bonjour, pour lui dire que son intervention était très efficace, et surtout pour prendre son contact. Les journalistes présents ont tous envie de dresser son portrait.

C’est donc un Kamel content qui a su se faire remarquer lors de la table ronde devant un public bien garni de près de 200 personnes. Et ce public, Kamel va revenir le voir bien plus tôt que prévu. Lui même à été surpris par la nouvelle. Brunot Oudet, le directeur des rencontres d’Autrans vient le voir et lui dit : « Kamel, peux- tu me rendre un service, je vais devoir partir et je ne pourrais pas clôturer la table ronde actuelle sur les jeux vidéo. Veux-tu me remplacer pour présenter la fin de la table ronde et présenter les prochains ateliers ? »

Kamel a réussi également à taper dans l’œil des organisateurs, après un petit briefing de Monsieur Bruno, il est prêt à aller jouer les animateurs sur scène. L’heure de son intervention est arrivée, il doit interrompre la table ronde, remercier tout le monde, et diriger le public vers des ateliers dans d’autres salles.

– l’heure :  » j’y vais ! »

– Attends Kamel, prend un micro !

– Mais non, c’est pas grave, j’y vais à l’arrache !

– Dis pas n’importe quoi, personne va t’entendre !

Finalement, il utilisera le micro, mais le débat était encore loin d’être fini. Les intervenants ne comptaient pas du tout arrêter malgré son intervention. Kamel, exaspéré que le débat continue annoncera quand même la suite des ateliers d’un ton un peu timide pour une fois.

–  Kamel, tu as la grosse tête ?
–  « Ouais, et alors ? C’est humain ! « 

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • Des JO et des Juges : les vendeurs à la sauvette dans le viseur

    À l'approche des Jeux Olympiques, consigne a été donnée de nettoyer l'espace public. Une directive qui a forcément des conséquences sur les juridictions. Jusqu'à l'ultime épreuve, le BB chronique le quotidien du tribunal de Bobigny. Dans ce premier numéro, il est question des vendeurs à la sauvette. Poussés par la faim, ils reviennent inlassablement dans la rue malgré les arrestations et les condamnations.

    Par Meline Escrihuela
    Le 27/02/2024
  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024