29% des jeunes Bondynois pensent que deux préservatifs valent mieux qu’un. 15%, que la pratique du sport diminue les risques de contagion. 50%, qu’il y a un risque à partager sa brosse à dent. Cette étude, menée par l’Hôpital Jean Verdier, montre la nécessité de l’action « Stop rumeurs », organisée dans les locaux de la Maison Daniel Balavoine, dans le quartier Nord, ce 1er décembre, journée internationale du SIDA.

 

Des classes de lycéens ont débattu des risques de contagion, sous la houlette d’un docteur plein d’humanisme et de franc parler, Hervé Touitou (en photo, en train de faire une démonstration du préservatif féminin). Les jeunes ont pu se familiariser avec les acteurs sociaux: « AIDES 93 », association de lutte contre le Sida, « Artemis », association de prévention contre les dépendances, et « La Marmite », espace de rencontre et d’information à Bondy Nord. Une projection commentée par deux stagiaires et une psychologue de l’Hôpital Verdier a mis les étudiants en situation. Le tout servi dans une ambiance colorée par le collectif funk déjanté « Tarace Boulba » (en photo).

 

Oui, définitivement, c’est cela. Sortir de l’Hôpital, aller à la rencontre des jeunes, servir une formule accessible et divertissante d’un message aux conséquences douloureuses. Jérémy, Thi, Kévin, Jonhatan, Alexandre et Yoanne (en désordre sur la photo), entre 15 et 16 ans, en seconde au Lycée Jean Renoir, sont unanimes: « On pensait s’ennuyer. En fait, c’était vraiment bien. Ca donne envie de se protéger. Et puis…c’était mieux que la discussion qu’on a eue à propos des drogues au Commissariat de Bobigny! »

 

 

 

 

Par Blaise Hofmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Blaise Hofmann

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022